Prêt étudiant à taux 0 : comment l'obtenir ? - Assurly
22.01.2024

Prêt étudiant à taux 0 : comment l’obtenir ?

« J’ai eu un 0… et c’est une bonne nouvelle ! ». Rassurez-vous, ce n’est pas la note qu’il a eu à ses examens, mais le taux auquel il a obtenu son crédit étudiant. Mais comment a-t-il fait ? Voici les étapes pour décrocher un prêt étudiant à taux 0 et financer vos études à bas coût. 

L’essentiel en 5 questions clés

  • Qu’est-ce qu’un prêt étudiant à taux 0  ? 

C’est un crédit à la consommation spécialement dédié aux étudiants, dont les taux d’intérêts sont nuls. 

  • Le prêt étudiant à taux zéro est-il gratuit ?  

Non. Vous ne payez pas d’intérêts, mais il existe d’autres frais : assurance, frais de dossier, etc. Vous pouvez néanmoins faire des économies en souscrivant une assurance de prêt externe à votre banque.  

  • Quelles sont les conditions pour obtenir un prêt étudiant à taux zéro ?  

Cela dépend des banques. Mais de manière générale, vous devez être étudiant en France et avoir un garant (ou justifier de vos revenus). Le montant du prêt est quant à lui limité à 1000-1500 €. 

  • Comment trouver un prêt étudiant à taux zéro ? 

Il faut comparer les offres entre les banques, car certaines proposent le PTZ et d’autres non. Les partenariats entre les établissements d’enseignement supérieur et les banques sont également un bon moyen d’accéder à des offres à taux zéro.   

  • Quand dois-je rembourser le prêt à taux zéro ? 

Le remboursement différé n’est pas possible avec un prêt étudiant à taux 0. Vous commencez donc à payer vos mensualités dès le premier mois suivant le déblocage des fonds. 

Qu'est-ce qu'un prêt étudiant ?

Dans le monde du crédit, il existe un prêt à la consommation spécialement dédié aux étudiants, qui vous permet de financer une partie ou la totalité des frais liés à votre scolarité : logement, matériel, transports, alimentation… Vous pouvez ainsi vous concentrer sur vos révisions plutôt que de trouver un emploi étudiant qui augmente le risque d’échec scolaire.

Le montant du prêt étudiant dépend de la banque, de la durée de vos études et de vos besoins personnels. Il est généralement compris entre 1000 et 50 000 €. Il est possible de demander à votre banque un déblocage progressif des fonds, et de recevoir ainsi une partie de votre argent à intervalle régulier – par exemple chaque début d’année scolaire. Le coût total du crédit est alors moins élevé, car les intérêts ne démarrent qu’au moment de chaque déblocage des fonds. 

L’une des particularités du prêt étudiant, c’est que le remboursement du crédit débute après la fin de vos études. C’est ce qu’on appelle un remboursement différé. Le différé peut être partiel (vous ne payez que les intérêts et les cotisations d’assurance pendant les études) ou total (vous ne payez que l’assurance pendant les études). Cela vous laisse le temps de décrocher un emploi stable et d’augmenter vos revenus avant de commencer à rembourser votre dette. Quant à la durée de remboursement, elle est généralement comprise entre 2 et 10 ans. 

Le prêt étudiant à taux 0, késako ?

Habituellement, les taux d’intérêts d’un prêt étudiant se situent aux alentours de 0,8% à 2%, mais il peut parfois être proposé avec un taux d’intérêt de 0%. C’est le fameux prêt à taux zéro (PTZ). Il remplace le prêt d’honneur étudiant. Autrement dit, vous ne remboursez que la somme que vous avez emprunté. Si vous empruntez 1000 € avec un taux à 0%, vous remboursez 1000 € à votre banque. 

Attention, car le coût d’un prêt étudiant à taux 0 ne dépend pas uniquement du taux d’intérêt : vous devez aussi payer l’assurance et les frais de dossier (quand il y en a). Un prêt étudiant à taux 0 n’est donc pas gratuit. Pour connaître le coût total de votre prêt étudiant, il faut regarder le taux annuel effectif global (TAEG), que les banques doivent obligatoirement afficher lorsqu’elles vous envoient leur offre de prêt.  

Où trouver un prêt étudiant à taux zéro ?

Toutes les banques n’ont pas une offre de prêt à taux zéro. Certaines le font de manière ponctuelle, tandis que d’autres le proposent seulement en partenariat avec certaines écoles ou établissements d’enseignement supérieur. Pour débusquer un prêt étudiant à taux zéro, la meilleure solution consiste à contacter plusieurs banques et comparer leurs offres.

Rapprochez-vous également de votre école, elle vous fournira la liste des banques partenaires qui proposent souvent un taux préférentiel aux étudiants. Enfin, les banques régionales (ex : Crédit Agricole Alpes Provence) sont parfois susceptibles d’offrir des prêts étudiants à taux zéro, avec l’aide des collectivités territoriales. 

Quelles conditions pour un prêt à taux zéro ?

Pour obtenir un prêt étudiant à taux zéro, les banques imposent certaines conditions. Dans la majorité des cas, le montant du crédit est limité : vous ne pouvez pas emprunter plus de 1000-1500 €. Il faut également avoir moins de 30 ans (voire 28 ans dans certaines banques). Et contrairement à un prêt étudiant classique, le PTZ ne donne pas accès au remboursement différé. Ce qui signifie que vous devez commencer à payer vos mensualités dès le premier mois suivant le déblocage du prêt.  

La bonne nouvelle, c’est que les banques n’imposent aucune condition de ressources pour accorder un prêt étudiant à taux zéro. En revanche, il faut avoir un garant, ouvrir un compte au sein de l’établissement qui vous prête l’argent et prouver que vous êtes étudiant en France. De plus, sachant que chaque banque a des règles différentes, d’autres conditions peuvent s’ajouter au moment de faire votre demande de prêt étudiant. 

Voici la documentation que vous aurez certainement à fournir pour faire une demande de prêt étudiant à taux zéro : 

  • Une pièce d’identité ; 
  • Un certificat de scolarité ou autre justificatif de statut étudiant ; 
  • Un relevé d’identité bancaire (RIB) ; 
  • Un justificatif de domicile (ex : facture d’eau ou d’électricité) ; 

A cela il faut ajouter la documentation du garant, qui devra notamment fournir des justificatifs de revenus et d’activité : bulletins de salaire, revenus d’imposition, taxe foncière, retraites, bilans, etc

Prêt étudiant garanti par l’Etat (PEGE) : quels taux ?

Pour ceux qui n’ont pas la chance d’avoir un garant qui accepte de cautionner votre prêt étudiant, il existe une alternative : le prêt étudiant garanti par l’Etat, ou PEGE. C’est alors la Banque publique d’investissement (Bpifrance) qui se porte garante de votre prêt étudiant auprès de la banque, et vous n’avez donc pas besoin de fournir la caution d’un proche ou d’apporter une preuve de revenus. L’Etat cautionne votre prêt étudiant à hauteur de 70 % du montant du crédit, dans une limite de 20 000 € maximum. 

Bon à savoir
Les taux d'intérêts des prêts étudiant garantis par l'Etat sont fixés par les banques, puisque ce sont des prêts étudiants classiques. Ainsi, comme nous l'avons vu plus haut, les taux moyens oscillent entre 0,8% et 2%, mais il est parfois possible de trouver des prêts étudiants à taux 0.

Voici les critères à respecter pour être éligible au PEGE : 

  • Être étudiant dans un établissement d’enseignement supérieur situé en France. 
  • Être majeur (ou mineur anticipé de 16 ans et plus ) et âgé de moins de 28 ans au moment où le prêt se termine. 
  • Avoir la nationalité française ou celle d’un État membre de l’Espace économique européen (à condition de résider en France de manière continue depuis au moins 5 ans). 

Il n’y a donc pas de conditions de ressources. Pour faire votre demande, vous devez d’abord obtenir une attestation en ligne, que vous fournir ensuite à une des banques partenaires de ce dispositif. En voici la liste : 

  • Banque Postale
  • Banque Populaire
  • BFCOI (principalement à La Réunion et à Mayotte)
  • Caisses d’Épargne
  • CIC
  • Crédit Agricole
  • Crédit Mutuel
  • Société Générale 

Ce sera alors à la banque de décider si elle accepte ou non la garantie par l’Etat. Il faut aussi savoir que le nombre de prêts étudiants garantis par l’Etat chaque année est limité.   

Permis à 1€ par jour : un exemple de prêt à taux 0

La vie étudiante coïncide souvent avec le moment où il devient nécessaire d’être véhiculé. Or, on le sait tous, le permis coûte cher. Pour le financer, le gouvernement a mis en place l’opération « permis à un euro par jour ». Le principe est simple : vous contractez un prêt auprès d’une banque, et l’Etat assure le paiement des intérêts. C’est donc un prêt à taux zéro, idéal pour les étudiants qui n’ont pas encore le permis. Cela vous permet d’étaler, sans aucun frais supplémentaire, le paiement de la formation au permis de conduire. Le seul bémol est que vous avez jusqu’à 25 ans pour en bénéficier. 

Economisez sur votre prêt étudiant grâce à l'assurance

Le prêt étudiant à taux 0 est un moyen plus abordable de financer ses études, mais il n’en reste pas moins coûteux. Il existe néanmoins une façon de faire des économies importantes sur votre assurance de prêt. En effet, la loi Lagarde vous donne le droit de choisir l’assureur de votre choix pour garantir votre crédit étudiant. Et ça, c’est une excellente nouvelle 😉

C’est grâce à cela que nous (Assurly) avons vu le jour. Notre mission ? Redonner du pouvoir d’achat aux étudiants. Grâce à nos tarifs compétitifs, vous réduisez vos mensualités de prêt, libérant ainsi une partie de votre budget mensuel pour d’autres dépenses importantes. 

Autre avantage, et pas des moindres : notre assurance est 100% en ligne. Pas besoin de vous déplacer pour vous occuper des démarches. Et puis chez nous, la transparence est au cœur de nos valeurs. Pas de frais cachés écrits en tout petit à la page 86 de votre contrat d’assurance. On vous explique ce que vous allez payer de manière claire, simple et lisible. Ainsi, aucune mauvaise surprise ! 

Sylvain
Sylvain - Rédacteur

Sylvain écrit sur l'assurance de prêt immobilier depuis plusieurs années maintenant. Vous souhaitez changer d'assurance ? Ses articles sauront vous éclairer et vous donner toutes les informations nécessaires sur les garanties, le TAEA, les lois, les délais ou encore la résiliation en assurance emprunteur.

La newsletter, c'est ici ! Pour tout savoir sur l'assurance emprunteur et pour obtenir des conseils sur votre projet immobilier.
photo d'un ordinateur