26.02.2024

Quelles aides financières pour les étudiants ?

On ne va pas se mentir : quand on est étudiant, c’est souvent la galère. Selon les chiffres officiels, un étudiant vivrait en moyenne avec 919 € par mois. Pas vraiment de quoi faire des folies. Pour beaucoup, les économies de bout de chandelle et les petits boulots sont la seule solution pour s’en sortir. Heureusement, en France, de nombreuses aides financières pour les étudiants sont prévues pour vous soutenir tout au long de vos études. On vous présente les plus importantes d’entre elles. 

Les aides au logement pour les étudiants

Les aides de la CAF

  • Montant : variable selon la situation. 
  • Conditions d’obtention : ne pas avoir de lien de parenté avec le propriétaire du logement que vous louez ; ne pas avoir des ressources financières (salaire, bourse…) qui dépassent les plafonds de la CAF. 
  • Âge maximum : aucun. 
  • Page officielle : www.caf.fr

Les aides de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) permettent de financer une partie du montant du loyer pour les personnes locataires de leur logement. Elles sont ouvertes à tout le monde, y compris les étudiants. Elles comprennent les APL, les ALS et les ALF, et sont accessibles si vous vivez dans une résidence Crous, dans une résidence étudiante privée ou si vous louez un logement privé (en colocation ou non). 

Le montant des aides au logement pour les étudiants varie en fonction de plusieurs facteurs, tels que le type de logement (conventionné ou non par l’Etat, sa taille, etc.), le lieu de résidence, vos revenus et ceux de vos parents, la composition du foyer (nombre de personnes, enfants, etc.) ou encore le montant de votre loyer. Pour connaître le montant exact de vos aides, utilisez le simulateur en ligne fourni par la Caf

💡Comment en faire la demande ? 

La demande d’aides personnelles au logement peut se faire en ligne ou directement depuis l’application mobile de la Caf. Voici une liste générale des documents à fournir : 

  • Contrat de location ; 
  • Justificatif de domicile ; 
  • Les coordonnées de votre bailleur (propriétaire, agence…) ;
  • Un certificat de scolarité ; 
  • Justificatifs de revenus (justificatif de bourse, bulletins de salaire, avis d’imposition, etc.). 

Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL)

  • Montant : variable selon la situation. 
  • Conditions d’obtention : rencontrer des difficultés à payer les frais liés à votre logement ; avoir des ressources financières limitées (hors aides au logement). Il existe aussi des critères spécifiques selon les départements. 
  • Âge maximum : aucun. 
  • Page officielle : Service-Public.fr

Le Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL) est un dispositif destiné à aider les personnes en difficulté à accéder à un logement ou à s’y maintenir. Il intervient auprès des ménages disposant de faibles ressources pour leur offrir des aides financières et/ou des accompagnements personnalisés. Ces aides peuvent servir à couvrir le dépôt de garantie, les premiers loyers, les frais d’agence, les dettes de loyer ou encore le paiement des factures d’énergie, d’eau, et de téléphone.

Cette aide financière est ouverte aux étudiants, qu’ils soient locataires, sous-locataires, hébergés gratuitement ou qu’ils vivent dans une résidence étudiante. Vous devrez néanmoins justifier de difficultés financières et de revenus modestes. 

Attention : pour accorder l’aide du FSL, le département prend en compte le total des revenus des personnes qui habitent le logement.

💡Comment en faire la demande ? 

La demande ne peut pas se faire en ligne. Selon votre lieu de résidence, vous devrez vous rapprocher du centre d’action sociale de votre ville, du Conseil Départemental ou de votre Caf. 

Aides financières étudiants : la Bourse sur Critères Sociaux (BCS)

  • Montant : de 1 454 à 6 335 €. 
  • Conditions d’obtention : suivre des études supérieures à plein temps ; avoir des revenus qui ne dépassent pas un certain plafond ;  
  • Âge maximum : 28 ans lors de la première demande.  
  • Page officielle : Service-Public.fr

La Bourse sur Critères Sociaux (BCS) est une aide financière destinée aux étudiants pour leur permettre de poursuivre leurs études dans l’enseignement supérieur. Elle est attribuée principalement par le CROUS (Centre régional des œuvres universitaires et scolaires) selon des critères sociaux, tels que les revenus de votre famille, le nombre d’enfants à charge dans la famille, la distance entre le lieu d’études et le domicile familial, etc. 

Ces différents critères définissent votre échelon boursier, duquel dépend le montant annuel de vos aides financières. Il existe actuellement 8 échelons : 

Echelon Montant annuel
0 bis 1 454€
1 2 163 €
2 3 071 €
3 3 828 €
4 4 587 €
5 5 212 €
6 5 506 €
7 6 335 €

A noter que les bourses sur critères sociaux sont généralement versées sur dix mois de l’année (de septembre à juin) et peuvent être complétées par d’autres aides financières pour les étudiants, comme les aides au logement.

💡 Comment en faire la demande ? 

Vous devez remplir un Dossier Social Étudiant (DSE) chaque année pour demander ou renouveler votre bourse sur critères sociaux. La demande peut se faire en ligne entre le 1er mars et le 31 mai. 

Le prêt étudiant à taux 0

  • Montant : de 1000 à 50 000 € (voir davantage). 
  • Conditions d’obtention : suivre des études supérieures à plein temps ; avoir des revenus qui ne dépassent pas un certain plafond ;  
  • Âge maximum : 28 ans lors de la première demande.  
  • Page officielle : Service-Public.fr

De nombreuses banques proposent des prêts pour les étudiants avec des taux préférentiels (généralement entre 0,8 et 2% d’intérêts). Le montant du prêt étudiant dépend de la banque, de la durée de vos études et de vos besoins personnels. Il est généralement compris entre 1000 et 50 000 €. L’une des particularités du prêt étudiant, c’est que le remboursement du crédit débute après la fin de vos études. C’est ce qu’on appelle un remboursement différé.

Certains établissements bancaires, notamment ceux qui ont noué des partenariats avec des écoles ou des universités, proposent des prêts étudiants à taux 0. Mais attention, cela ne signifie pas que votre prêt est gratuit ! Vous devez aussi payer l’assurance de prêt étudiant et les frais de dossier (quand il y en a). 

Pour faire des économies sur votre assurance de prêt étudiant, tournez-vous vers un assureur externe à votre banque. Chez Assurly, nous nous sommes donné la mission de redonner du pouvoir d’achat aux étudiants. Grâce à nos tarifs compétitifs, vous réduisez le coût de votre prêt étudiant à taux 0, libérant ainsi une partie de votre budget mensuel pour d’autres dépenses importantes.

💡 Comment en faire la demande ? 

Rapprochez-vous d’abord de l’établissement où vous étudiez, afin qu’on vous fournisse la liste des banques partenaires pour un prêt étudiant. Vous devrez ensuite déposer votre demande de prêt auprès de la banque. Contrairement à un prêt classique, vous n’avez à justifier d’aucun revenu. En revanche, vous devez obligatoirement fournir un garant. Si personne n’accepte de se porter caution dans votre entourage, il existe une alternative : le prêt étudiant garanti par l’Etat, ou PEGE. C’est alors la Banque publique d’investissement (Bpifrance) qui se porte garante de votre prêt étudiant auprès de la banque. 

Mais encore… les autres aides financières pour les étudiants

La liste des aides financières pour les étudiants ne s’arrête pas là. On peut aussi mentionner : 

  • Le repas à 1€

Cette initiative vise à soutenir les étudiants en leur offrant la possibilité de bénéficier de repas complets dans les restaurants universitaires pour seulement 1 euro.

  • Le permis à 1€ par jour

Le permis à 1€ par jour est un dispositif permettant aux jeunes de financer leur formation à la conduite et l’obtention de leur permis de conduire grâce à un prêt à taux zéro, remboursable à hauteur de 1 euro par jour.

  • Le pass Culture

Le pass Culture est une application destinée aux jeunes de 18 ans, leur donnant accès à un crédit de 300 euros pendant 24 mois pour découvrir et réserver des propositions culturelles diversifiées près de chez eux ou en ligne. Ce dispositif encourage l’accès à la culture sous toutes ses formes : spectacles, livres, cours de musique, cinéma, etc.

  • Avance Loca-Pass

Cette aide financière pour les étudiants permet aux locataires de bénéficier d’un prêt sans intérêt pour financer le dépôt de garantie demandé à la signature du bail. Cette avance est remboursable sur une durée pouvant aller jusqu’à 25 mois.

  • L’aide d’urgence 

L’aide d’urgence est destinée aux étudiants en situation de précarité soudaine ou de difficulté financière grave. Elle peut prendre la forme d’une aide ponctuelle ou d’une allocation annuelle, attribuée sur critères sociaux, pour permettre aux étudiants de poursuivre leurs études dans de bonnes conditions.

  • La bourse Erasmus+

La bourse Erasmus+ soutient les étudiants souhaitant effectuer une partie de leurs études ou un stage à l’étranger, dans un pays participant au programme. Cette aide vise à couvrir une partie des frais supplémentaires liés à la mobilité internationale, pour un montant allant jusqu’à 824 € par mois. 

  • L’aide au mérite 

L’aide au mérite est une bourse supplémentaire attribuée aux étudiants ayant obtenu la mention « Très bien » au bac, en complément d’une bourse sur critères sociaux. 

  • Aide à la mobilité internationale 

Cette aide est destinée aux étudiants souhaitant réaliser une période d’étude ou un stage à l’étranger dans le cadre de leur cursus universitaire. Elle vise à faciliter leur mobilité en contribuant financièrement aux coûts liés au séjour international, encourageant ainsi l’ouverture culturelle et l’acquisition de nouvelles compétences.

Vous avez peur de passer à côté d’une aide financière ? Le site 1jeune1solution propose un simulateur en ligne qui vous permet de connaître l’ensemble des aides auxquelles vous avez le droit en tant qu’étudiant. Et cela ne prend que 5 minutes. 

Sylvain
Sylvain - Rédacteur

Sylvain écrit sur l'assurance de prêt immobilier depuis plusieurs années maintenant. Vous souhaitez changer d'assurance ? Ses articles sauront vous éclairer et vous donner toutes les informations nécessaires sur les garanties, le TAEA, les lois, les délais ou encore la résiliation en assurance emprunteur.

La newsletter, c'est ici ! Pour tout savoir sur l'assurance emprunteur et pour obtenir des conseils sur votre projet immobilier.
photo d'un ordinateur