Renégocier son assurance de prêt immobilier - Assurly
04.12.2023

Renégocier son assurance de prêt immobilier

Les temps changent… mais pas toujours pour le pire ! Grâce aux mesures successives qui ont été mises en place afin de libéraliser le secteur des assurances, c’est le bon moment pour renégocier votre contrat d’assurance de prêt immobilier auprès de votre banque. Le but ? Faire des économies et trouver une offre plus adaptée à votre profil, quitte à changer d’assureur. Mais encore faut-il savoir s’y prendre ! Voici comment faire. 

L’essentiel en 5 questions clés

  • Est-ce possible de renégocier son contrat d’assurance de prêt immobilier ? 

Oui, c’est possible ! Grâce à la loi Lemoine, vous pouvez modifier ou résilier votre contrat d’assurance emprunteur à tout moment, sans frais ni pénalités. 

  • Pourquoi renégocier ou changer de contrat d’assurance de prêt immobilier ?

En souscrivant à une assurance emprunteur externe à votre banque, vous pouvez réaliser jusqu’à 48 000 € d’économies. Par ailleurs, un crédit immobilier et l’assurance qui lui est associé sont actifs sur une longue période (jusqu’à 25 ans). Dès lors, la renégociation du contrat permet d’actualiser sa situation, par exemple si vous ne travaillez plus dans une profession dite « à risque » et que vous n’avez donc plus besoin d’une protection qui vous couvre contre ce risque.  

  • A quel moment puis-je renégocier mon assurance de prêt immobilier ? 

N’importe quand, tout au long de la durée de votre prêt ! La loi Lemoine (encore elle) vous permet de changer de contrat d’assurance à tout moment, alors qu’auparavant vous ne pouviez le faire que les 12 premiers mois et à chaque date anniversaire de votre contrat. 

  • L’assureur ou la banque peuvent-ils refuser que je change d’assureur ? 

Non, votre assurance ne peut pas s’opposer à vos envies d’aller voir ailleurs, si vous respectez la condition suivante : votre nouveau contrat doit posséder le même niveau de couverture que celui exigé par votre banque. C’est ce qu’on appelle l’équivalence de garanties. 

  • Combien ça coûte  ? 

C’est totalement gratuit ! L’avenant au contrat ou le changement d’assureur n’entraîne ni frais, ni pénalités. Si vous souscrivez à une assurance externe à votre banque, certaines d’entre elles s’occupent même de toutes les démarches administratives à votre place, gratuitement. 

Renégocier son assurance de prêt immobilier, c’est possible ?

Vous ne l’avez peut-être pas remarqué, mais ces 10 dernières années ont été particulièrement mouvementées dans le monde de l’assurance emprunteur. Pas mal de choses ont changé dans le secteur, à commencer par la loi Lagarde en 2010, qui a mis fin au monopole des banques sur les contrats d’assurance de prêt immobilier. Depuis cette date, vous n’êtes plus obligé de souscrire à l’assurance de votre banque au moment de signer votre crédit immobilier. Sans cette loi, les assurances nouvelle génération telles que Assurly n’auraient jamais pû voir le jour.

Et l’histoire ne s’arrête pas là ! En 2014, nouveau coup de massue pour les établissements de crédit : l’article L. 113-15-2 du code des assurances, que l’on nomme communément loi Hamon (du nom du ministre qui est à son origine), est adopté. Il permet pour la première fois de résilier son contrat d’assurance de prêt immobilier à tout moment lors des 12 premiers mois. Et qui dit droit à la résiliation, dit pouvoir de négociation ! Autrefois intouchables, les contrats d’assurance sont désormais modifiables – ou résiliables – tout au long de la première année. Ainsi, en vous donnant la possibilité de mettre fin à votre contrat sans raison particulière et sans frais de résiliation, cette mesure vous ouvre les portes de la renégociation avec votre banquier. 

En 2016, la loi Bourquin offre aux assurés la possibilité de renégocier leur contrat 1 fois par an, à chaque date anniversaire. Il faut ensuite attendre 2022 pour qu’arrive la loi Lemoine, celle qui va tout bousculer dans le monde de l’assurance : elle vous permet de résilier votre contrat à tout moment, sans frais ni pénalités. Liberté totale ! 😀 Vous n’avez donc plus à attendre la date d’anniversaire de votre contrat pour renégocier ou trouver un autre assureur

Pourquoi renégocier son assurance de prêt immobilier ?

Toute renégociation a pour but de modifier les termes d’un contrat pour les rendre plus avantageuses. Dans le cas d’une assurance emprunteur, il s’agit avant tout de faire des économies. En effet, lors d’un emprunt immobilier, l’assurance est systématiquement exigée par les banques et son coût peut représenter jusqu’à 35 % du coût total du crédit. Si vous empruntez 250 000 € sur 25 ans avec un TAEA (Taux Annuel Effectif d’Assurance) de 0,45 %, le coût de l’assurance représentera 1125 € par an, soit un total de 28 125 €. Ce n’est pas rien ! Or, en trouvant un assureur moins cher ou en faisant renégociant votre TAEA à 0,25 %, vous économiserez 12 500 € sur votre assurance de prêt immobilier ! C’est loin d’être des broutilles.

Dans un article publié en 2022 par Le Monde, le journal précisait que les « contrats de groupe » proposés par les banques prêteuses coûtent entre 0,30 % et 0,40 %, contre 0,10 % à 0,20 % pour les contrats individuels des compagnies d’assurances indépendantes. Une différence notable, qui s’explique par les marges souvent élevées (jusqu’à 70 % selon Challenges.fr) auxquelles se sont habitués les établissements bancaires. 

 

Autre avantage à la renégociation : améliorer votre couverture d’assurance ou la rendre plus adaptée à votre situation actuelle. Sachant que le remboursement d’un prêt peut durer jusqu’à 25 ans, votre profil d’assuré est amené à changer tout au long de cette (longue) période. Avec la loi Lemoine, vous pouvez renégocier votre contrat à tout moment pour ajouter ou supprimer  une garantie. Par exemple, si au moment de souscrire à l’assurance vous faisiez de l’alpinisme, il se peut que vous ayez une garantie ou une exclusion prévue pour les sports extrêmes. Dans le cas où vous avez arrêté de pratiquer cette activité depuis un certain temps (on vous comprend, il fait trop froid là-haut 🥶), vous pouvez envisager de renégocier votre contrat d’assurance avec votre banquier afin de mettre fin à l’exclusion ou retirer la garantie correspondante, ou tout simplement en profiter pour chercher un assureur moins cher. 

Autre point intéressant lié à la loi Lemoine : la fin du questionnaire de santé pour les prêts immobiliers de moins de 200 000 € et si l’échéance de remboursement se termine avant l’âge de 60 ans. Si vous correspondez à ces critères, vos antécédents médicaux ne peuvent donc plus être un motif de surprime pour les assureurs. Dans le cas où vous avez souscrit à votre assurance avant la mise en place de la loi Lemoine, essayez de renégocier votre contrat. 

Comment renégocier ou changer d’assurance de prêt immobilier ?

Si vous êtes amoureux de votre banquier et que vous lui avez juré fidélité jusqu’à ce que la mort fin du prêt vous sépare, vous préférerez peut-être renégocier votre contrat d’assurance sans nécessairement aller voir ailleurs. Pour ce faire, la méthode est simple : prenez rendez-vous avec votre banque et préparez vos plus beaux arguments, afin de ressortir avec un avenant à votre contrat et des économies à la clé. Mettez en avant l’inutilité de telle ou telle garantie dans votre situation actuelle, et laissez entendre que la concurrence est bien moins chère (devis à l’appui). 

Néanmoins, ne vous lancez pas trop vite : avant de re-signer un contrat avec votre banque, comparez les offres et les tarifs entre plusieurs assureurs indépendants. Avec la libéralisation du secteur des assurances, la concurrence s’est intensifiée et les prix ont beaucoup baissé ! Par exemple, chez Assurly, nos clients sont parvenus à économiser jusqu’à 48 000 € par rapport à une assurance traditionnelle…

Si vous décidez de changer d’assurance emprunteur, il suffit de prévenir votre banque ou votre assurance via une lettre recommandée avec accusé de réception. Un délai de 10 jours est prévu avant la confirmation de la substitution d’assurance. Aucun refus n’est possible, à moins que la nouvelle assurance ne respecte pas l’équivalence des garanties, qui impose que votre nouveau contrat possède au minimum le même nombre de garanties que celui exigé par votre banque. Pour simplifier les démarches, certaines assurances comme Assurly s’occupent gratuitement de toutes ces formalités à votre place, vous n’avez donc rien à faire, sinon réfléchir à ce que vous allez faire avec l’argent que vous vous apprêtez à économiser.

Sylvain
Sylvain - Rédacteur

Sylvain écrit sur l'assurance de prêt immobilier depuis plusieurs années maintenant. Vous souhaitez changer d'assurance ? Ses articles sauront vous éclairer et vous donner toutes les informations nécessaires sur les garanties, le TAEA, les lois, les délais ou encore la résiliation en assurance emprunteur.

La newsletter, c'est ici ! Pour tout savoir sur l'assurance emprunteur et pour obtenir des conseils sur votre projet immobilier.
photo d'un ordinateur