Sylvain - Rédacteur | 05.08.2021 11 min read

Comment obtenir facilement un prêt de 200 000 euros ?

À moins que vous soyez tombé sur cette page par erreur (si vous souhaitez emprunter 2€ à quelqu’un, demandez plutôt à vos amis), vous êtes ici car vous avez dans l’idée de devenir propriétaire, et vous connaissez déjà votre budget. Génial, vous avez fait le plus dur ! Enfin presque : il vous reste encore à obtenir le tampon “approuvé” sur votre demande de prêt. Et pour ne rien vous cacher, lorsqu’il s’agit d’un emprunt de 200 000 €, offrir un carambar à votre banquier ne suffira pas à faire pencher la balance…  🤷‍♂️ Heureusement, Assurly a décidé de mettre son expertise de pro à votre service pour vous aider à décrocher le précieux sésame. Découvrez dans cet article les 5 secrets pour obtenir un prêt de 200 000 €. 

 

SOMMAIRE : 

1 - Ayez un revenu suffisant

2 - Cassez la tirelire

3 - Soyez stable

4 - Prenez soin de vous

5 - Assurez vos arrières

 

 

1 - Ayez un revenu suffisant

Si seulement il suffisait de “bien gagner sa vie” pour obtenir un prêt… Et bien non, au regard de la loi, le montant des mensualités de remboursement ne peuvent tout simplement pas dépasser 35% de vos revenus nets. C’est ce qu’on appelle le taux d’endettement. Pour un prêt de 200 000 €, cela implique donc de réaliser quelques calculs ; attendez, ne partez pas en courant ! On s’en est occupé pour vous :

Durée du prêt 

Mensualité maximale (selon les taux moyens observés)

Salaire minimal

10 ans

1779 €

5083 €

15 ans

1243 €

3551 €

20 ans

983 €

2809 €

25 ans (limite légale)

838 €

2394 € 

 

Ces chiffres sont donnés à titre indicatif et peuvent varier selon les banques et votre situation personnelle. Des exceptions existent aussi pour les ménages qui ont des revenus très élevés. 

2 - Cassez votre tirelire

Lorsque vous vous rendez à votre banque pour faire une demande d’emprunt, veillez à avoir des poches assez larges et d’y glisser toutes vos économies, car les organismes de prêt demandent en général un minimum de 10 % d’apport personnel. Certaines banques sont même susceptibles de demander plus (jusqu’à 20 %), si jamais elles jugent vos capacités d’emprunt limitées. 

Dans de rares cas, il est possible d’obtenir un prêt sans apport. Certains critères peuvent jouer en votre faveur : si vous êtes jeune et que vous n’avez pas encore eu le temps de vous constituer une épargne, si vous vous lancez dans l’investissement locatif, si vous avez un emploi stable (ex. fonction publique), etc. Il faut tout de même garder à l’esprit que l’emprunt sans apport reste une exception (oui, même si vous montez votre offre à trois carambars 😉).

3 - Soyez stable

En clair : évitez d’aller demander 200 000 euros si vous venez de rentrer d’un tour du monde, que vous avez un CDD qui se termine dans 1 semaine et que vous dormez sur le canapé dans l’appartement de votre tante. Les banques veulent être certaines que votre situation personnelle et professionnelle soient stables, afin de s’assurer de vos capacités de remboursement sur le long-terme. Cela ne signifie pas que vous devez nécessairement être en CDI depuis 15 ans dans la même entreprise. Il s’agit simplement de justifier de revenus suffisants pendant une période étendue. 

4 - Prenez soin de vous

Rassurez-vous, pas besoin de vous acheter des chemises toutes neuves pour être en mesure d’emprunter. En revanche, on vous conseille de vous (re)mettre au sport et d’arrêter de fumer. En effet, le montant de votre assurance emprunteur sera calculé en fonction des risques de maladie ou de décès pendant la durée de votre prêt. En revanche, chez Assurly, nous respectons la vie privée de chacun ! Nos questionnaires santé sont simplifiés afin de ne pas être intrusifs. Et comme les pépins de santé font partie de la vie, nous faisons en sorte que cela vous pénalise le moins possible.
Encore mieux : pour les jeunes et les petits emprunts, une déclaration sur l’honneur peut suffire 😉

5 - Assurez vos arrières

Comme nous l’avons vu dans le point précédent, il ne faut pas négliger l’importance de votre assurance emprunteur. La bonne nouvelle, et peut-être que vous ne le saviez pas encore, c’est que vous êtes libre de signer avec l’assureur de votre choix ; rien ne vous oblige à choisir l’assurance proposée par votre organisme de crédit 😃 Opter pour un assureur indépendant présente plusieurs avantages : 

  • Vous faites des économies : les assurances extérieures à votre banque sont souvent moins chères. Que demander de plus ? 
  • Vous êtes mieux couverts : cet avantage est spécifique à Assurly. Nous avons fait le choix de couvrir la totalité de 18 critères de couverture existant, tandis que la réglementation n’en impose que 11. 
  • Restez en mode canap’ : bon, ça aussi c’est du made in Assurly, mais c’est quand même un sacré avantage. Nous sommes une assurance 100 % digitale, donc tout se fait directement depuis votre téléphone, et on se charge même des démarches administratives à votre place !

 

⬇ Envie de réaliser un devis en 3 minutes chrono ? ⬇

C’est par ici !

avatar

Sylvain - Rédacteur

Sylvain est un rédacteur web passionné par les nouvelles tendances du digital. L’assurance ? Il en connait un rayon ! Et si désormais vous comprenez tout, c’est grâce à sa plume simple et pleine d’humour.