Sylvain - Rédacteur | 14.07.2021 10 min read

Conditions d’obtention d’un prêt immobilier : on vous dit tout !

Ça y est, le grand moment est arrivé, vous avez enfin pris la décision de franchir le pas, en concrétisant le rêve de toute une vie : devenir propriétaire. Vous avez même déjà acheté le dernier catalogue mobilier d’une grande marque suédoise, et repéré une lampe de salon qui vous plaît bien. Mais avant toute chose, vous devez passer par l’obtention d’un prêt immobilier. Et ça, vous le redoutez (on vous comprend 😉). Assurly a donc décidé de mettre sa parole d’expert à votre service, en vous donnant les clés (lol) de la réussite. Grâce à cet article, découvrez les différents critères d’obtention d’un prêt. Vous mettrez ainsi toutes les chances de votre côté lors de votre rendez-vous à la banque.

 

Quels sont les critères d’obtention d’un prêt immobilier ?  

On ne va pas vous mentir : votre sourire - aussi éclatant soit-il - ne va pas suffire pour obtenir l’approbation de votre demande de prêt auprès de la banque. Certains critères obligatoires doivent être respectés si vous désirez décrocher le précieux sésame. En voici la liste : 

⮕ Des mensualités limitées à 35 % de vos revenus

Lorsque vous contractez un prêt, vous devez le rembourser sous forme de mensualités. Vous consacrez donc une partie de vos revenus à ce remboursement. Sachez que le montant de vos mensualités ne peut pas dépasser 35 % de vos revenus nets.  C’est ce qu’on appelle le taux d’endettement. Par exemple, si vous gagnez 2000 € par mois, vous ne pourrez pas vous endetter à plus de 700 €. Il existe cependant des exceptions, notamment pour les ménages qui gagnent très bien leur vie. 

⮕ Un apport personnel suffisant

Et oui, vous allez devoir casser la tirelire si vous voulez un jour obtenir les clés de votre propre maison ou appartement. Dans le cas d’un prêt immobilier, l’apport personnel doit représenter au minimum 10 % du montant total. Certaines banques demandent même jusqu’à 20 %. Dans tous les cas, plus l’apport est important, plus vous marquez de points ; surtout si vous avez un dossier fragile sur d’autres critères. Dans de rares cas, il est possible d’obtenir un prêt sans apport. Cela concerne : 

  • Les jeunes qui veulent devenir propriétaires pour la première fois, et qui ont une bonne situation professionnelle ; 
  • Les propriétaires qui se lancent dans l’investissement à des fins locatives

⮕ Une durée de prêt limitée à 25 ans

Le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) a annoncé que dès l’été 2021, il sera interdit d’emprunter sur une durée supérieure à 25 ans. On vous accordera jusqu’à deux ans de plus si votre bien est en construction ou qu’il nécessite des travaux importants. Là encore, il existe des dérogations applicables par les banques, sous certaines conditions. Quoi qu’il en soit, sachez que plus vous étalonnez le remboursement de votre prêt dans le temps (10, 20, 25 ans…), plus les taux d’intérêts seront élevés.  

Est-ce le bon moment pour emprunter ?
⮕ Ne laissez rien au hasard

En un mot : patience ! Ne vous précipitez pas. Les banques peuvent être tatillonnes, elles ne sont pas du genre à prêter au premier venu. Elles recherchent donc des dossiers solides et fiables, car elles veulent avant tout revoir la couleur de leur argent. Et pour s’en assurer, elles n’hésiteront pas à passer votre vie au peigne fin. Elles vont notamment étudier : 

  • Votre situation professionnelle (CDD, CDI, fonctionnaire…) ;
  • Votre niveau d’endettement (avez-vous fini de rembourser le prêt pour le dernier smartphone qui vous faisait tant envie ?) ;
  • Votre âge et votre état de santé* (monde cruel) ;
  • Votre coupe de cheveux (non, ça c’est pas vrai) ;

Un petit conseil : si vous venez de décrocher un CDI (félicitations 🎉), attendez au moins la fin de la période d’essai avant de demander votre prêt. Même chose si vous êtes chef d’entreprise : n’appelez pas votre banque pour demander 150 000 € si vous avez créé votre structure il y a une semaine. 

⮕ Faites-vous aider !

Par exemple, vous pouvez faire le choix de vous faire accompagner par un courtier comme Achylles. Leurs experts vous trouvent le meilleur financement selon votre profil (salarié, indépendant, sans apport, etc.). Si vous souhaitez acheter dans le neuf vous pouvez également bénéficier d'un Home Manager pour vous assister dans votre recherche. De quoi vous offrir un peu de sérénité dans un projet d’une telle envergure !

⮕ Limitez les risques

Bien qu’aucune loi ne vous l’impose, il est indispensable d’opter pour une assurance emprunteur au moment de contracter un prêt immobilier (on vous l’avait expliqué en détail ici). D’ailleurs, la plupart des banques vous l'imposent d’elles-mêmes. Cela va permettre, en cas de pépin, d’avoir un organisme qui rembourse le prêt à votre place si vous n’êtes plus en mesure de payer (décès, perte d’autonomie, invalidité…).  

Sachez aussi que rien ne vous oblige à choisir l’assurance proposée par votre organisme de crédit ! Il est tout à fait possible de faire appel à un assureur extérieur à votre banque. Cela vous revient souvent moins cher, c’est donc un bon moyen de faire des économies. Au moment de souscrire à un contrat, faites bien attention aux différents critères de couverture pris en charge par l’assureur (il en existe 18 au total).  Par exemple, chez Assurly, nous avons fait le choix de couvrir la totalité de ces 18 critères, tandis que la réglementation n’en impose que 11. On s’occupe de toutes les démarches administratives lors de la souscription d’un contrat, pendant que vous restez tranquillement assis sur votre canapé à choisir les meubles de votre futur foyer 😉

* Bonne nouvelle : grâce à la loi Lemoine adoptée en juin 2022, l'accès à l'emprunt est facilité sur la partie assurance puisque pour les crédits de moins de 200 000€ et remboursés avant les 60 ans de l'assuré, il n'est désormais plus obligatoire de répondre au questionnaire de santé. 

Vous souhaitez obtenir un devis en 3 minutes chrono ? 

C’est par ici !

 

avatar

Sylvain - Rédacteur

Sylvain est un rédacteur web passionné par les nouvelles tendances du digital. L’assurance ? Il en connait un rayon ! Et si désormais vous comprenez tout, c’est grâce à sa plume simple et pleine d’humour.