Assurance perte d’emploi : Définition - Lexique
Retour

Assurance perte d’emploi

Acheter une maison est un investissement important, qui demande la mobilisation d’une ressource financière assez conséquente. Bon nombre d’acquéreurs choisissent alors de contracter un prêt immobilier auprès d’une banque pour réunir la somme nécessaire à la transaction. À ce titre, l’établissement prêteur exige à l’emprunteur de souscrire une assurance afin d’accorder le montant de crédit souhaité. Il a ainsi la garantie que les mensualités seront remboursées en cas d’accident ou de maladie du débiteur. L’assurance de prêt immobilier propose le plus souvent la garantie décès, la garantie d’invalidité et celle d’incapacité temporaire ou totale de travail. Toutefois, afin de prévenir la récession économique et les restructurations d’entreprises, il peut s’avérer intéressant de souscrire en complément une assurance perte d’emploi. Celle-ci est optionnelle et souvent très coûteuse, mais pour autant, elle garantit la continuité du remboursement des mensualités de l’emprunt immobilier pendant la durée d’inactivité des assurés. Elle couvre le chômage involontaire ou non, comme :
  • la démission ou la perte d’emploi en cas de licenciement pour faute grave ;
  • la rupture conventionnelle du contrat, sauf si ce dernier la prévoie ;
  • la fin de période d’essai ;
  • le terme d’un CDD (Contrat à durée déterminée).
Dans l’optique de la souscription d’une assurance perte d’emploi (assurance chômage), sachez que l’indemnisation varie d’un assureur à un autre. Les changements portent sur :
  • le montant de la prise en charge (les assureurs assument seulement une partie des échéances) ;
  • la date du début de l’indemnisation (les assureurs peuvent imposer un délai de carence de quelques mois, à partir de la date de signature du contrat, et un délai de franchise qui s’étend sur 3 mois ou 6 mois, en moyenne) ;
  • la durée d’indemnisation qui dépasse rarement 18 mois (un assuré a la possibilité de faire jouer plusieurs fois son assurance chômage).
L’assurance perte d’emploi doit être souscrite en même temps que le contrat de prêt. Son coût s’ajoute au montant total à payer chaque mois pour rembourser votre crédit immobilier. À noter que vous n’êtes pas obligé d’opter pour l’assurance groupe proposée par l’établissement prêteur. Vous pouvez souscrire une couverture chômage auprès d’une compagnie d’assurance externe, selon la loi Lemoine de 2022. Si vous voulez en savoir plus sur l'assurance emprunteur :
La newsletter, c'est ici ! Pour tout savoir sur l'assurance emprunteur et pour obtenir des conseils sur votre projet immobilier.
photo d'un ordinateur