Crédit renouvelable : Définition - Lexique des entreprises
Retour

Crédit renouvelable

Le crédit renouvelable, parfois nommé crédit revolving, se distingue par sa grande souplesse en matière d’utilisation et de remboursement. En effet, l’opération bancaire consiste à mettre à disposition de l’emprunteur des liquidités qu’il pourra dépenser selon ses besoins. Elle peut être utilisée de diverses manières, que ce soit pour couvrir des charges courantes/inattendues ou financer des projets personnels. Simple d’emploi, elle s’avère souvent associée à une carte de crédit ou de fidélité.  

De nombreux établissements de crédit, comme Cetelem, Sofinco ou encore Cofidis, proposent cette option bancaire à leurs clients. En général, ce type de prêt à la consommation ne nécessite pas de pièces justificatives quant à l’utilisation des fonds. Dès son octroi, le bénéficiaire a accès à la somme d’argent en toute liberté, sans solliciter l’aval de l’organisme prêteur.  

Le crédit renouvelable fonctionne comme une réserve d’argent qui se reconstitue au fur et à mesure que le débiteur s’acquitte de son emprunt. Le produit financier lui permet de rembourser tout ou partie du montant emprunté à tout moment. Les échéances de remboursement du crédit s’effectuent par tranches, couvrant à la fois les intérêts et le capital emprunté. Cette caractéristique offre effectivement une certaine souplesse, mais elle requiert une gestion prudente ! Pour cause, les taux d’intérêt sont généralement plus élevés que ceux des prêts personnels conventionnels. Lorsque le crédit revolving est utilisé de manière irresponsable, les intérêts peuvent s’accumuler, ce qui peut entraîner un endettement.

Si les soldes ne sont pas rapidement remboursés, l’emprunteur peut se retrouver submergé par des coûts additionnels. Il s’expose alors au risque de potentielles difficultés financières. Par ailleurs, souscrire une assurance emprunteur peut apporter une sécurité accrue. Bien qu’elle soit facultative, l’organisme de crédit peut exiger sa souscription avant d’accorder le prêt. Cette précaution vise à protéger le prêteur et l’emprunteur en situation d’incidents. En cas d’événements inattendus, l’assureur réduit la pression financière, notamment en assurant la continuité des paiements du crédit.

  Si vous voulez en savoir plus sur l'assurance emprunteur :

La newsletter, c'est ici ! Pour tout savoir sur l'assurance emprunteur et pour obtenir des conseils sur votre projet immobilier.
photo d'un ordinateur