Combien coûte une assurance de prêt immobilier ? - Assurly
17.09.2021

Combien coûte une assurance de prêt immobilier ?

C’est un grand jour : les mains tremblantes et un sourire au coin des lèvres, vous venez enfin de signer l’offre de crédit immobilier pour l’achat de votre futur logement. Vous allez enfin pouvoir vous payer l’appartement de vos rêves : un 12 pièces au centre de Paris, avec vue panoramique sur la tour Eiffel, le mont Everest et le Machu Picchu (en faisant preuve d’un peu d’imagination… non ?).

Il vous reste tout de même un détail à régler : l’assurance emprunteur, aussi appelée assurance de prêt immobilier. Indispensable, celle-ci va vous permettre d’être couvert en cas de pépin (en fonction des garanties souscrites : invalidité, incapacité, décès, perte d’autonomie…). Elle prendra donc le relais sur le remboursement de vos mensualités d’emprunt. Mais la question qui revient souvent est : “Combien ça va me coûter ?”. La réponse est… tout dépend. De nombreux facteurs sont pris en compte pour définir le tarif d’une assurance. Et puisque chez Assurly nous croyons aux vertus de la transparence, nous allons vous expliquer en détail comment ça fonctionne.

Comment calcule-t-on le coût d’une assurance de prêt immobilier ?

À première vue, le calcul du taux (et donc directement du coût) d’une assurance emprunteur semble complexe. Nous allons essayer de vous simplifier ce calcul pour vous permettre de prendre les bonnes décisions pour vos finances.

👉 Deux modes tarifaires de base : assurance sur capital initial ou sur restant dû

Il existe 2 types de tarification de base pour les assurances de prêt immobilier :

  • L’assurance sur le capital initial : c’est une assurance à taux fixe sur le montant initial emprunté. Les tarifs sont définis lors de la signature du contrat de prêt et restent inchangés pendant toute la durée de votre emprunt. C’est la tarification préférentiellement choisie lorsque vous souscrivez votre assurance emprunteur directement auprès d’un contrat groupe de votre banque.
    Cette méthode est intéressante en début de remboursement de votre emprunt car le montant global à assurer est élevé. Malheureusement, au bout de quelques années, le montant assuré diminue (et donc les risques aussi), alors que votre coût mensuel d’assurance reste le même.

  • L’assurance sur le capital restant dû : c’est une assurance dégressive, dont le taux varie en fonction de la somme qu’il vous reste à rembourser sur votre emprunt. Vous payez donc de moins en moins de cotisations en fonction des années qui passent. En revanche, les taux sont souvent plus élevés que pour une assurance sur capital initial, ce qui peut vous revenir cher, surtout lors des premières années. C’est généralement l’option proposée par les assureurs indépendants.

Dans tous les cas, l’assureur doit préciser le TAEA (Taux Annuel Effectif d’Assurance). Celui-ci indique la proportion de l’assurance emprunteur dans le coût global du crédit immobilier souscrit.

👉 Les facteurs individuels qui influent sur le coût

Il faut savoir qu’il n’existe pas de brochure tarifaire « prête à l’emploi » en ce qui concerne un contrat d’assurance emprunteur. Tout simplement parce que chaque profil est étudié de manière individuelle, afin d’établir un devis qui reflète la situation personnelle de l’emprunteur à l’instant t.

Au-delà du montant et de la durée de votre emprunt, votre âge, votre état de santé (le profil fumeur n’est pas trop apprécié…), ainsi que certains métiers et activités sportives, considérés à risques sont autant d’éléments qui seront pris en compte afin de définir un taux personnalisé pour votre contrat d’assurance. 

👉 Assurance de groupe ou assurance individuelle : à chacun sa tarification

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de ces deux notions ? Elles correspondent à deux types de contrats distincts, chacun ayant leurs propres spécificités en termes de tarifs.

Les contrats groupe sont généralement proposés par les banques au moment de la souscription du prêt immobilier. Le principe est simple : les risques et les garanties sont mutualisés, c’est-à-dire qu’ils sont communs à tous. Pour la tarification, le taux est fixe, vos cotisations restent donc inchangées jusqu’à la fin du contrat. En gros, l’assurance se base sur la capital initialement emprunté, et ce pour toute la durée de l’emprunt.

Le contrat individuel privilégie le sur-mesure, en mettant en place une protection basée sur des critères propres à votre profil et votre situation. Le tarif sera alors basé sur un taux variable, qui prend en compte votre capital restant dû, et peut être amené à évoluer régulièrement (à la hausse ou à la baisse en fonction du risque et de la garantie).

👉 Quelques exemples de tarifs

De manière générale, il faut savoir que le coût de votre assurance de prêt immobilier représente environ 25 à 35 % du montant total de votre crédit immobilier (en fonction de la garantie souscrite). En prenant l’exemple d’un taux appliqué de 0,25 % sur une durée de 20 ans, voilà le coût total d’assurance auquel vous pouvez vous attendre :

Montant emprunté Cotisation mensuelle Coût total de l'assurance
100 000€ 21€ 5040€
150 000€ 31€ 7500€
200 000€ 42€ 10 000€
250 000€ 52€ 12 500€
Bon à savoir
Le TAEA (ou Taux Annuel Effectif d’Assurance) est à l’assurance ce que le TAEG est au crédit. Cet indicateur vous permet de connaître le montant global de votre assurance, en incluant l’ensemble des coûts annexes. Cela vous évite de faire les calculs vous-même et de vous retrouver avec un montant plus important que vous ne l’aviez prévu.

👉 La particularité de certains assureurs

Pour vous proposer le meilleur taux, Assurly adapte son produit à votre profil personnel et professionnel, ainsi qu’aux caractéristiques de votre emprunt (capital restant à rembourser, durée du prêt, quotité, etc…).

Comment connaître les tarifs d’un assureur avant de s’engager ?

👉 Une étape essentielle : le devis

Avant de signer un contrat avec un assureur, celui-ci va vous proposer de réaliser un devis afin que vous puissiez connaître les garanties et les tarifs proposés avant d’éventuellement signer un contrat. 

Dans la majorité des cas, l’assureur va vous transmettre un document qui va prendre la forme d’un questionnaire. Il a pour but de mieux vous connaître afin de dresser votre profil et ainsi vous proposer une offre adaptée à votre situation et à vos besoins (au niveau des garanties proposées). Les questions vont donc concerner :

  • Les caractéristiques du prêt immobilier (banque, taux, durée, capital emprunté, capital restant dû, …),
  • Votre âge,
  • Votre rapport taille/poids (IMC),
  • Votre situation professionnelle,
  • Votre état de santé (maladies, invalidité, fumeur, …).

Selon les réponses que vous apportez et les garanties que vous souhaitez, votre assureur pourra éventuellement vous demander de fournir des documents supplémentaires (examens médicaux, justificatifs, etc). La réalisation de ces examens ne sera bien évidemment pas à votre charge.

Une fois toutes ces étapes réalisées, l’assureur va vous envoyer ses offres. La majorité du temps, lorsqu’on reçoit un devis, on ne regarde que la case en bas à droite indiquant le coût total. Dans le cas bien précis de l’assurance emprunteur, le montant ne fait pas tout. Il est à mettre en relation avec les garanties et la couverture proposées. Prenez ainsi le temps de décortiquer ce devis en détail.

Bonne nouvelle : grâce à la loi Lemoine de juin 2022, si le coût total de votre crédit immobilier en cours est inférieur à 200 000€ et que votre remboursement se termine avant l’âge de 60 ans, vous n’aurez plus de questionnaire de santé à remplir !

👉  Où réaliser votre devis ?

Il est généralement possible d’obtenir un devis pour connaître le coût futur de votre assurance emprunteur en vous rendant directement sur le site de l’assureur. Si vous souhaitez gagner du temps, il existe aussi des comparateurs d’assurances en ligne. Cependant, faites attention car ces sites n’ont pas toujours les informations des assureurs à jour, ce qui peut fausser votre comparaison. Une fois que vous êtes en possession de plusieurs offres de la part d’assureurs différents, vous n’avez plus qu’à comparer le taux (TAEA) et les garanties proposées.

Enfin, si vous avez initialement souscrit votre assurance de prêt immobilier dans votre banque (assurance du groupe), vous pouvez, à tout moment, décider de changer d’assureur. Cela s’appelle la délégation d’assurance. Et c’est très facile à mettre en pratique une fois que vous aurez obtenu une offre qui vous convient.

Par ailleurs, si vous aimez la transparence, Assurly vous propose de réaliser un devis en 3 minutes chrono’ : 0 paperasses, 0 mentions cachées, 100 % personnalisé !

👉 Le calcul des cotisations mensuelles

Pour rembourser votre assurance emprunteur, vous serez prélevé chaque mois d’un certain montant, qui va dépendre du taux calculé par votre assureur. Ce calcul dépend de facteurs comme le montant emprunté, votre profil emprunteur, ou encore la couverture et les garanties demandées.

Sachez tout d’abord que sur votre contrat d’assurance de prêt immobilier, le prix de votre assurance emprunteur doit obligatoirement être indiqué en euros ET en pourcentage.

Imaginons donc que votre devis indique un taux de 0,07 % et sachant que votre banque vous a accordé un crédit de 300 000 € sur 25 ans, vous voulez sans doute comprendre comment est calculé votre tarif mensuel. Allez, puisqu’on est sympa, on vous livre la formule magique pour comprendre vos cotisations : taux de l’assurance x montant de l’emprunt / 12.

Ce qui nous donne, en nous basant sur notre exemple fictif, une mensualité de 17.50 € par mois, soit 210 € par an. Le coût total de votre assurance emprunteur dépendra ensuite de la durée totale de votre crédit.

👉 Faites des milliers d’euros d’économies grâce aux lois Lagarde et Lemoine

Vous l’aurez compris, le coût de votre assurance emprunteur en ligne dépend de multiples facteurs, dont notamment le choix de votre assureur. Pour cela, le mieux est de réaliser un devis ou de contacter directement l’assurance convoitée. Celle-ci répondra normalement à toutes vos questions.

Sachez aussi que depuis la mise en application de la loi Lagarde datant de 2010, votre organisme de prêt n’a plus le droit de vous obliger à souscrire à une compagnie d’assurance emprunteur bien précise. Vous êtes donc libre de faire appel à l’assureur externe de votre choix. Par ailleurs, la loi Lemoine vous permet de changer d’assureur à tout moment ! Vous êtes désormais libres !

Chez Assurly, nous avons fait le pari de la transparence : des garanties claires, sans mentions cachées et à un prix juste. Nos clients réalisent en moyenne plusieurs milliers d’euros d’économies avec nous (de quoi s’acheter un beau tableau du Machu Picchu, à défaut d’avoir la vue). En cas de délégation et de substitution d’assurance, on s’occupe de toute la paperasse avec votre banque à votre place. Vous pouvez rester sur votre canapé en réfléchissant à l’agencement de votre futur appartement.

Sylvain
Sylvain - Rédacteur

Sylvain écrit sur l'assurance de prêt immobilier depuis plusieurs années maintenant. Vous souhaitez changer d'assurance ? Ses articles sauront vous éclairer et vous donner toutes les informations nécessaires sur les garanties, le TAEA, les lois, les délais ou encore la résiliation en assurance emprunteur.

La newsletter, c'est ici ! Pour tout savoir sur l'assurance emprunteur et pour obtenir des conseils sur votre projet immobilier.
photo d'un ordinateur