Sylvain - Rédacteur | 01.08.2022

Construire une piscine : la plus-value est-elle réelle à la revente ?

  • facebook_icon
  • facebook_icon
  • facebook_icon

« Splash ! Plouf ! Mouille toi la nuque, Martine ! ». Voilà le genre de bruit de fond que tout propriétaire rêve de pouvoir entendre lorsqu'il est confortablement assis sur son transat, en plein mois de juillet ☀️ Une piscine est un formidable moyen de se rafraîchir pendant les périodes de fortes chaleurs mais c'est aussi, pour beaucoup, un investissement juteux qui permet de faire grimper le prix d'un bien immobilier 😉 Seulement, entre le coût de la construction, l'entretien et les différentes taxes dont il faut s'acquitter, ce type d'installation peut-il véritablement apporter une plus-value à votre maison lors de la revente ? Réponse dans cet article !

 

Sommaire

 

 


EN BREF 

(le résumé de l'article en 30 secondes top chrono)

La construction d'une piscine creusée a un vrai impact positif sur le prix d'un bien immobilier : +16,3% en moyenne (appartements en résidence et maisons confondus), jusqu'à +19,5% pour une maison. 

Cependant, pour déterminer la réelle plus-value de votre bien, il faut prendre en compte les coûts annuels d'une piscine : entre les frais d'entretien et les taxes, la facture peut grimper rapidement ! Néanmoins, à l'heure où les piscines sont de plus en plus populaires auprès des Français, la plupart des propriétaires seront gagnants lors de la revente. 

Reste à savoir comment financer la construction de votre piscine… Si l'épargne et l'emprunt restent des solutions approuvées, il existe un moyen efficace de faire des économies : changer d'assurance emprunteur ! En résiliant gratuitement votre contrat chez votre banque pour souscrire à un assureur indépendant, vous réaliserez jusqu'à 48 000 € d'économies. De quoi faire construire la piscine de vos rêves 😉


 

Quel est l'impact d'une piscine sur le prix d'un bien immobilier ?

 

Les Français aiment faire trempette : avec 3 millions de bassins aménagés, notre pays se place en tête des pays Européens avec le plus de piscines, et en seconde position dans le monde (derrière les Etats-Unis). Cela représente 1 bassin pour 38 habitants ! Et ce n'est pas près de s'arrêter : les ventes de piscines ont bondi de 28% en 2020.

Si nous sommes pris d'une telle fièvre aquatique, ce n'est pas (seulement) à cause du réchauffement climatique ou d'une passion soudaine pour la natation. Installer une piscine peut avoir un impact positif sur le prix d'une propriété. D'après une étude publiée par MeilleursAgents en 2021, la présence d’une piscine fait augmenter la valeur d’un bien (appartements et maisons confondus) de 16,3% en moyenne

Un chat s'enfuit à l'opposé de la piscine que son propriétaire à acheter pour augmenter la valeur de votre bien

[N'en déplaise à votre chat, investir dans une piscine peut faire augmenter la valeur de votre bien]

L'impact est encore plus marqué pour les maisons, qui voient leur valeur gonflée de +19,5% suite à la construction d'une piscine enterrée. Pour un bien immobilier estimé à 350 000 , cela représente une plus-value de plus de 68 000 ! Sachant que le coût de construction d'un bassin enterré peut aller de 15 000 à 50 000 €, la plus-value à la revente peut être intéressante 😊 En revanche, si vous achetez un appartement en résidence avec piscine, la plus-value est plus limitée (+8,4%).

Par ailleurs, l'intérêt de construire une piscine varie fortement selon le taux d'ensoleillement de la région où se trouve votre logement. En effet, les potentiels acheteurs verront peut-être moins d'intérêt à posséder une telle installation en Bretagne que dans le Var (mais bon, eux, ils n'ont pas le Kouign-Amann 😋). 

Quels coûts à prévoir lorsqu'on possède une piscine ?

 

Posséder une piscine et pouvoir faire de beaux plongeons, c'est bien, mais avez-vous pensé aux coûts annuels que cela engendre ? Ces frais peuvent rapidement faire grimper la facture et réduire (voir annuler) la plus-value que vous espériez obtenir lors de la revente du bien.

👉 Les frais d'entretien

 

Commençons par le coût de l'eau lié au remplissage de la piscine. En France, la contenance moyenne d’une piscine est de 45 mètres cubes. Ce qui représente 45 000 litres d'eau. Or, le prix du mètre cube d'eau moyen en France s'élève à 4,19 euros, bien qu'il soit fortement variable selon les communes, car ce sont elles qui fixent librement leur prix. Ainsi, si vous vivez à Azolette (69) vous paierez votre eau 5,91 € par m3 tandis qu'elle sera à seulement 1,12 € par m³ à Vèze (15) ; l´écart peut donc être important ! Mais si on se base sur le prix moyen de l'eau, remplir une piscine de 45 m3 vous coûtera environ 189 €. Bien sûr, vous ne remplissez pas une piscine entière chaque année, mais il faut régulièrement remettre de l’eau, notamment pour compenser l’évaporation et les pertes liées aux multiples tentatives d'oncle Hervé pour réaliser la "bombe" parfaite. Cela représente environ 15 m3 par an, soit environ 63 €.

Passons maintenant aux produits d'entretien. Si vous optez, comme la majorité des Français, pour un traitement au chlore, cela vous coûtera environ 250 € par an (pour 20 kg de chlore). Un traitement au brome vous reviendra un peu plus cher (environ 300 €). Si vous choisissez d'opter pour le sel, l'investissement initial sera important (un électrolyseur coûte près de 1000 €) mais sera ensuite amorti par le faible coût du sel (15 € pour un sachet de 25 kilos). 

Pour finir, estimons le coût de la consommation électrique de votre piscine 🙂 Celle-ci doit obligatoirement posséder une pompe à filtration afin de garantir sa propreté tout au long de l'année (enfin sauf si vous aimez nager parmi les feuilles, les petites bêtes et autres surprises). Le coût en électricité d'une telle installation dépend de sa puissance (en fonction de la taille de votre piscine), de sa durée de fonctionnement (qui dépend de la température de l'eau) et du prix du kWh. Comptez sur un total d'environ 400 € par an. Attention, car cette estimation ne prend pas en compte le coût d'un éventuel système de chauffage pour les plus frileux d'entre vous 😉

Au final, si on récapitule les différentes charges inhérentes à l'entretien d'une piscine creusée, on obtient : 

  • Remplissage initial en eau : 189 €.
  • Renouvellement de l'eau : 63 € par an.
  • Traitement au chlore : 250 € par an. 
  • Électricité (pompe à filtration, sans chauffage) : 400 € par an.

Soit un coût total d'environ 780 € la première année, puis 710 € par an une fois accompli le premier remplissage de votre bassin.

 

👉 Les taxes et impôts

 

💡 Bon à savoir : les piscines d'une surface de moins de 10m2 ne sont soumises à aucune taxe ni impôt. 

 

Vous pensiez vraiment pouvoir faire des "plouf" et des "ploc" dans l'eau aux frais du contribuable ? Sachez qu'en tant qu'heureux propriétaire d'une piscine enterrée, vous êtes redevables de plusieurs taxes :

  • Taxe d'aménagement

Instaurée en 2012, elle n'est à payer qu'une seule fois. Pour connaître son coût, il faut multiplier 200 € par m2 de piscine par un taux qui résulte de l’addition d’un taux communal et d’un taux départemental.

  • Taxe foncière

La loi à ce sujet est claire : « Relève de la taxe foncière toute construction fixée au sol à perpétuelle demeure de telle façon qu’il soit impossible de la déplacer sans la démolir ». Pour calculer la taxe foncière, on se base sur la valeur locative (ou cadastrale) d'un bien, c'est-à-dire son loyer théorique annuel, auquel on applique un abattement de 50 %. 

un homme a des difficultés à calculer sa taxe foncière

[L'ajout de la piscine dans le calcul de la taxe foncière]

Par exemple, imaginons que vous êtes propriétaire d'une maison de 100m2 et que le "tarif de référence au m²" de votre commune est de 15 €. La valeur locative de votre bien est égale à 100 X 15 = 1500 €, soit 18 000 € par an. L’administration prend comme base de calcul 50 % de cette valeur locative, soit 9000 €, auquel il faut ensuite soustraire l'abattement de 50 %, ce qui revient à 4500 € de valeur locative. Pour finir, il suffit de multiplier cette valeur cadastrale par le taux en vigueur dans votre commune, par exemple 26,61 % pour Marseille : 4500 X 26,61% = 1197 € de taxe foncière par an. Vous voyez, ce n'est pas si compliqué (enfin presque pas 😅). 

Ainsi, si vous faites construire une piscine de 20 m2, il faudra refaire les calculs de la taxe foncière en prenant en compte le fait que votre surface totale ne fait plus 100m2 mais 120m2

  • Taxe d'habitation

 

💡 A savoir ! La taxe d'habitation est en cours de suppression. À partir de 2023, plus aucun foyer ne la paiera sur sa résidence principale.

 

La taxe d'habitation fonctionne exactement de la même façon que la taxe foncière. Pour la calculer, on multiplie la valeur locative par le taux d'imposition déterminé par les collectivités territoriales. L'ajout d'une piscine fait donc augmenter le coût de votre taxe d'habitation car elle représente une surface supplémentaire, ce qui a pour effet d'accroître la valeur locative de votre bien immobilier. 

Le saviez-vous ?

Le fisc utilise depuis longtemps des avions pour repérer depuis le ciel les habitations qui ont des piscines non déclarées (un oubli peut-être ?). Depuis peu, l'administration teste également un logiciel d'intelligence artificielle pour essayer de repérer automatiquement les fraudeurs. Seul hic : elle fait beaucoup d'erreurs (30% selon les syndicats), ce qui ne plaît guère aux contribuables qui ont la mauvaise surprise de recevoir un redressement fiscal… totalement injustifié.

Comment financer la construction d'une piscine ?

 

En tant qu'homme ou femme d'affaires aguérri(e), vous avez décidé de faire construire une piscine en espérant en tirer une plus-value à la revente. Bravo à vous ! Cependant, tout cela a un coût. Comme nous l'avons vu plus haut, l'aménagement d'un bassin creusé revient entre 15 000 et 50 000 . Ce n'est pas le genre de somme que tout le monde peut se permettre de payer au comptant. Voici quelques solutions pour financer votre piscine sans avoir à casser la tirelire :

👉 Faites un emprunt

 

Pourquoi ne pas aller chercher l'argent là où il se trouve, dans les banques ? Le crédit peut être un bon moyen de financer votre projet rapidement. Par exemple, avec un prêt personnel, vous pouvez emprunter jusqu'à 75 000 € sans devoir justifier de la façon dont vous allez utiliser cet argent. Autre option à envisager : le crédit affecté, qui implique d'allouer la somme empruntée à un projet spécifique (ici la construction d'une piscine). En contrepartie, vous obtenez des facilités de remboursement en cas de problèmes, tels qu'un retard sur les travaux ou une malfaçon. 

👉 Anticipez votre achat en épargnant 

 

Si vous êtes plutôt du genre écureuil, vous avez aussi la possibilité de mettre de côté jusqu'à pouvoir réunir la somme nécessaire à la construction de votre piscine. Par exemple, avec un compte d'épargne logement, vous pouvez économiser jusqu'à 15 300 €, avec un taux d'intérêt de 0,75 % par an. 

👉 Faites des économies sur votre assurance emprunteur

 

Vous allez nous remercier de vous avoir parlé de ça 🙂 Depuis l'entrée en vigueur de la loi Lagarde, en 2010, vous pouvez choisir librement votre assurance, sans être contraint de contracter celle de votre banque (comme c'était le cas auparavant). En passant par une assurance indépendante, vous économiserez ainsi jusqu'à 48 000 €

Et les bonnes nouvelles ne s'arrêtent pas là ! La loi Lemoine vous permet de changer d'assureur à tout moment de votre contrat, sans frais ni pénalités. Dès lors, si vous êtes déjà engagé chez un autre assureur mais que vous souhaitez parvenir à financer votre piscine, vous pouvez sans problème vous tourner vers une assurance externe à votre banque pour faire des économies 😉 Assurly s'occupe même de toutes les démarches administratives barbantes à votre place !

 

Et si les 48 000 € d'économies pour votre piscine étaient à portée de clic ? 🎉

Réalisez un devis en ligne en quelques minutes seulement

avatar

Sylvain - Rédacteur

Sylvain est un rédacteur web passionné par les nouvelles tendances du digital. L’assurance ? Il en connait un rayon ! Et si désormais vous comprenez tout, c’est grâce à sa plume simple et pleine d’humour.