Close
Me connecter
Me connecter
Alice - Rédactrice | 14.10.2021 12 min read

Souscrire un crédit avec un co-emprunteur, que faut-il savoir ?

Vous avez décidé de devenir propriétaire mais vous n'êtes pas du genre à vous contenter d'un 13 m2 au sous-sol ? Vous n'avez aucun problème à partager l'addition au restaurant ? "Tous pour un et un pour tous" est votre crédo ? Oui ? Alors peut-être que vous devriez penser à faire appel à un co-emprunteur pour votre projet d'achat immobilier ! 😊 Emprunter à plusieurs est un bon moyen d'augmenter votre budget tout en rassurant les banques. Encore faut-il savoir à quoi s'engagent les co-emprunteurs au moment de la signature du contrat de prêt. On vous explique tout. 

Co-emprunteur : définition 

Un co-emprunteur est une personne qui emprunte conjointement avec un autre emprunteur, généralement l’époux-se, le compagnon ou un membre de la famille. Lors de la signature du contrat de prêt immobilier, les co-emprunteurs s'engagent ensemble à assurer le remboursement de la dette contractée auprès de la banque. 

définition co-acquéreur et co-emprunteur

Que vous empruntiez seul ou avec un co-emprunteur, les banques analysent votre dossier de la même manière, si ce n'est qu'elles déterminent la solvabilité de chaque emprunteur de manière individuelle. Les co-emprunteurs partagent ensemble la responsabilité du remboursement. 

Quels sont les avantages d'un prêt avec co-emprunteurs ? 

Si votre dossier de demande de prêt est accepté par la banque mais que le montant qu'elle vous accorde vous paraît trop faible, un co-emprunteur peut vous permettre de grossir votre budget. En effet, il est important de savoir que lors d'un emprunt immobilier, le montant de vos mensualités ne peut pas dépasser 35 % de vos revenus nets (sauf exception) ; c'est ce qu'on appelle le taux d'endettement

Autrement dit, si vous gagnez 2000 € par mois, vous ne pouvez pas vous endetter à plus de 700 €, ce qui limite votre capacité d'emprunt. Dès lors, si vous souhaitez emprunter un plus gros montant, l'une des solutions consiste à co-emprunter. Par exemple, si vous et votre co-emprunteur gagnez chacun 2000 € nets, c'est comme si vous gagniez 4000 €, et donc vos mensualités de remboursement pourront atteindre 1400 € par mois. 

De plus, les banques ont tendance à voir les co-emprunteurs d'un bon œil. Il est rassurant de pouvoir se reposer sur une autre personne lors d'un défaut de paiement de la part d'un des emprunteurs. Cela constitue une garantie supplémentaire qui peut faire pencher la balance de votre côté.  

A quoi s'engagent les co-emprunteurs ? 

A partir du moment où le contrat de prêt immobilier est signé, le co-emprunteur s'engage légalement à assurer le remboursement de la dette avec l’emprunteur principal. Ils partagent donc cette responsabilité à part égale, mais pas forcément à montant égal. 

Ils doivent décider ensemble de qui paie quoi. Autrement dit, vous vous répartissez le paiement des mensualités de remboursement du prêt de la manière qui vous arrange. La seule chose qui importe à la banque, c'est que vous lui versiez chaque mois l'argent qui lui est dû. 

De plus, le co-emprunteur est solidaire des engagements pris avec la banque, ce qui implique plus de responsabilités qu’une simple caution. 

Que se passe-t-il si l'un des co-emprunteurs ne paye pas ? 

Plusieurs raisons peuvent amener l'un des co-emprunteurs à cesser de participer au remboursement du prêt : 

👉 Décès du co-emprunteur  

Il arrive que l'un des co-emprunteurs décède avant que le remboursement du prêt ne soit arrivé à son terme. Dans ce cas-là, c'est généralement l'assurance emprunteur qui prend le relai, en fonction de la quotité des deux emprunteurs. 

définition de la quotité

👉 Séparation ou divorce 

Lors d'une séparation, outre le fait que vous rêviez de pouvoir foudroyer votre (ex-)conjoint d'un simple regard, vous êtes toujours tenu d'assurer le remboursement de votre crédit. Dès lors, deux solutions s'offrent aux co-emprunteurs : 

  • Le remboursement par anticipation du crédit, par exemple en vendant le bien immobilier.
  • La désolidarisation  est un acte officiel qui permet à l'un des co-emprunteurs de se défaire légalement de ses obligations de remboursement. Le reste des co-emprunteurs continuent alors à assurer seuls la fin du remboursement du crédit.

👉 Refus de payer 

Cette situation est plus rare, mais elle peut par exemple se produire lors d'un conflit entre des personnes. L'un des co-emprunteurs refuse alors de continuer à participer aux mensualités de remboursement du crédit. Résultat : vous vous retrouvez à rembourser seul(e) la totalité du prêt.

Pour régler le problème, une solution à l'amiable est toujours préférable, mais si elle n'aboutit pas, vous pouvez envisager une action en justice. Seul un juge sera habilité à ordonner une injonction ou une mise en demeure de paiement. 

Quelle est la différence entre un co-emprunteur et une caution solidaire ? 

Attention à ne pas confondre les notions de co-emprunteur et de caution solidaire. Lorsque vous devenez co-emprunteur, vous empruntez de l'argent à la banque en votre nom. Vous êtes donc directement responsable du remboursement de la dette que vous avez engagé avec la banque.

En revanche, une caution solidaire est une garantie. Le cautionnaire s'engage à prendre en charge le remboursement du prêt en cas de défaut de paiement de la part de l'emprunteur principal. Il existe aussi une alternative appelée caution simple qui, à la différence de la caution solidaire, ne peut être utilisée par la banque qu'en dernier recours. 

En sachant tout ça, choisissez la formule qui vous convient le mieux entre co-emprunteur et cautionnaire. 

Doit-on souscrire à une assurance de prêt immobilier en tant que co-emprunteur ? 

Oui. Le co-emprunteur doit également être assuré, cependant la quotité peut varier. 

Lors d'un prêt immobilier, la banque exige que 100 % de la somme empruntée soit couverte par une assurance. Si vous empruntez seul, vous assumez donc seul l'assurance de votre prêt. En revanche, si vous empruntez à plusieurs, vous pouvez répartir la couverture entre co-emprunteurs sous forme de quotité. Le prêt peut être par exemple assuré à 50%/50%, à 30%/70%, voire même dans certains cas à 200 % (100% chacun). La répartition des quotités dépend généralement des revenus de chaque co-emprunteur. 

👉 Sortez couvert !  

Pour éviter de vous retrouver à devoir assurer le remboursement du prêt seul si votre co-emprunteur a un accident, veillez à choisir une assurance qui vous couvre contre suffisamment de risques. La loi impose aux assureurs de proposer au moins 11 critères de garanties dans leur offre (les banques se contentent généralement de ce combo). En revanche, certaines assurances telles qu'Assurly ont fait le choix de couvrir la totalité de ces garanties.

fiche des garanties assurly

 

👉 Pourquoi choisir Assurly pour votre assurance de prêt ? 

Assurly est une assurance 2.0 qui tire profit des nouvelles technologies pour proposer une offre innovante à des prix ultra-compétitifs. C'est ainsi que nous avons inventé l'expérience « full-canap' » :  souscrivez à notre assurance directement depuis votre téléphone, en quelques minutes seulement. Pour pouvez dire adieu à la paperasse et aux corvées administratives 😉 En bonus, si vous souhaitez changer d'assurance grâce à la loi Hamon, on s'occupe de toutes les démarches à votre place (gratuitement !). 

Cerise sur le gâteau : avec nous, vous pouvez économiser jusqu'à 15 000 € par rapport à une assurance traditionnelle. De quoi partager une belle bouteille de champagne avec votre co-emprunteur 🙂 

FAIRE UN DEVIS

avatar

Alice - Rédactrice

Alice s'occupe de la communication chez Assurly. Passionnée par les contenus créatifs et les jeux de mots, elle fait tout pour rendre l'assurance emprunteur simple et facile à comprendre.

TÉLÉCHARGEZ L'APP

Et reprenez le pouvoir en quelques minutes.
Faire un devis