17.06.2024

Prêt étudiant maximum : quel montant ?

En France, le prêt étudiant est devenu un levier essentiel pour de nombreux jeunes souhaitant accéder à l’enseignement supérieur sans pouvoir faire face aux dépenses associées. Face à l’augmentation constante des frais de scolarité et du coût de la vie étudiante, ces prêts offrent une solution de financement pratique. Mais quelle somme les banques sont-elles prêtes à débloquer pour ce type de crédit ? Découvrez quel est le montant maximum d’un prêt étudiant.

L’essentiel sur le prêt étudiant maximum

  • C’est quoi un prêt étudiant ? 

C’est un prêt spécialement destiné à financer les études supérieures (frais de scolarité et autres dépenses)

  • Quel est le montant maximum d’un prêt étudiant ? 

Il peut aller jusqu’à 75 000 €, voire plus selon les établissements.  

  • Quel est le montant maximum d’un prêt étudiant garanti par l’Etat (PEGE)  ? 

Le montant maximum d’un prêt étudiant garanti par l’Etat (PEGE) est de 20 000 €. 

  • Comment augmenter le montant de son prêt étudiant ? 

Faites des demandes de prêt auprès de plusieurs banques, apportez une garantie plus solide et, si vous le pouvez, négociez !

  • Faut-il assurer son prêt étudiant  ? 

Beaucoup de banques l’exigent, et cela représente pour vous une protection contre les aléas de la vie. En revanche, vous pouvez choisir une assurance externe à votre banque. 

Qu'est-ce qu'un prêt étudiant ?

Un prêt étudiant est un type de crédit spécialement conçu pour vous aider à financer vos études supérieures et les dépenses associées. 

Contrairement aux prêts classiques, les prêts étudiants offrent généralement des conditions plus avantageuses, telles que des taux d’intérêt réduits et des modalités de remboursement flexibles.

Ces prêts peuvent couvrir une variété de coûts, incluant les frais de scolarité, le logement, les livres, le transport, ainsi que toutes les autres dépenses de la vie quotidienne.

Quel est le montant maximum d'un prêt étudiant ?

Le montant maximum d’un prêt étudiant en France peut varier selon les banques et les conditions spécifiques de chaque établissement financier. 

Généralement, les prêts étudiants peuvent aller jusqu’à 50 000 euros, mais certaines banques proposent des plafonds plus élevés. 

Par exemple, BNP Paribas offre des prêts étudiants pouvant atteindre 75 000 euros, tandis que le Crédit Agricole propose des montants allant jusqu’à 50 000 euros. La Société Générale, de son côté, limite souvent les prêts étudiants à 30 000 euros.

Ces montants peuvent dépendre de plusieurs facteurs, notamment votre niveau d’études, votre cursus, ainsi que les garanties offertes par vous ou vos parents. Les banques peuvent également ajuster les montants en fonction de vos besoins spécifiques, tels que les frais de scolarité, les frais de vie, et d’autres dépenses liées aux études. 

La cas du prêt étudiant garanti par l'Etat (PEGE)

Le Prêt Étudiant Garanti par l’État (PEGE) est un dispositif qui permet aux étudiants de souscrire à un prêt bancaire pour financer leurs études, avec la garantie de la Banque publique d’investissement (Bpifrance). Cette alternative est particulièrement utile pour les étudiants qui n’ont pas accès à un garant personnel (comme un membre de la famille ou un ami). 

Le prêt étudiant garanti par l’État, contrairement à un prêt étudiant classique, est limité à un montant maximum de 20 000 euros. Mais attention ! La garantie de l’État ne couvre que 70% du montant du prêt. Les 30 % restants sont pris en charge par la banque partenaire.

Est-ce une bonne idée de prendre un prêt étudiant ?

Prendre un prêt étudiant peut être une bonne idée dans certaines situations, mais cela dépend de plusieurs facteurs individuels et financiers. Voici quelques éléments que vous devez considérer :

  • Investissement dans l’avenir : un prêt étudiant peut être considéré comme un investissement dans votre avenir professionnel. En finançant des études qui mènent à des carrières bien rémunérées, le prêt peut se révéler avantageux à long terme.
  • Taux d’intérêt attractifs : les prêts étudiants bénéficient souvent de taux d’intérêt plus bas que d’autres types de crédit, ce qui les rend plus abordables. La majorité des prêts offrent également des périodes de différé où aucun remboursement n’est exigé tant que vous n’avez pas terminé vos études.
  • Flexibilité des remboursements : de nombreuses banques offrent des options de remboursement flexibles adaptées à votre situation financière. Ces modalités peuvent inclure des mensualités progressives ou des options de remboursement anticipé sans pénalité.

Cependant, il est également important de prendre en compte les risques et les inconvénients :

  • Endettement : un prêt étudiant implique de contracter une dette qui devra être remboursée, généralement sur plusieurs années. Cela peut représenter une charge financière significative, surtout en début de carrière.
  • Incertitude de l’emploi : il est crucial de considérer la stabilité et les perspectives d’emploi dans le domaine d’études choisi. Un secteur avec des débouchés limités ou une rémunération faible peut rendre le remboursement du prêt plus difficile.

Alternatives de financement : avant de se tourner vers un prêt étudiant, il peut être judicieux d’explorer d’autres sources de financement comme les bourses, les aides publiques, ou le travail à temps partiel, qui peuvent vous éviter la nécessité de contracter un crédit.

Quelles conditions pour obtenir un prêt étudiant ?

Pour obtenir un prêt étudiant en France, plusieurs conditions doivent être remplies :

  • Âge : vous devez généralement être âgé de 18 à 28 ans. Certaines banques peuvent néanmoins fixer des limites d’âge plus élevées.
  • Inscription dans un établissement d’enseignement supérieur : vous devez être inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur, qu’il s’agisse d’une université ou d’une école spécialisée.
  • Nationalité : les banques exigent généralement que vous soyez de nationalité française ou résident en France avec un titre de séjour valide.
  • Garantie : beaucoup de prêts étudiants nécessitent une caution, souvent un parent ou un proche, pour garantir le remboursement du prêt. Certaines banques offrent des prêts garantis par l’État, ce qui peut dispenser de cette exigence.
  • Capacité de remboursement : les banques évalueront votre capacité future de remboursement, souvent en prenant en compte la situation financière de vos garants. Votre situation académique et les perspectives d’emploi dans votre domaine d’études peuvent également être considérées.
  • Dossier de candidature : vous devrez généralement fournir un dossier comprenant des pièces justificatives telles que votre carte d’étudiant, une pièce d’identité, un justificatif de domicile, et parfois des relevés bancaires ou des documents attestant de la situation financière de vos garants.
  • Conditions spécifiques de la banque : chaque banque peut avoir des conditions particulières, comme des taux d’intérêt variables, des périodes de différé de remboursement, ou des modalités de remboursement flexibles. Il est donc important de bien se renseigner auprès de chaque établissement pour connaître les critères exacts.

Comment augmenter le montant de son prêt étudiant ?

Pour augmenter le montant de son prêt étudiant, plusieurs stratégies peuvent être envisagées.

Tout d’abord, l’ajout d’une caution ou d’un garant peut permettre d’augmenter le montant du prêt. Les cautions familiales ou les garanties fournies par des tiers peuvent rassurer les banques et leur permettre d’octroyer un prêt plus important.

Maintenir un bon dossier académique peut également jouer en faveur d’un montant de prêt plus élevé. Certaines banques offrent des montants de prêt plus importants aux étudiants ayant des notes élevées et démontrant un engagement sérieux dans leurs études.

En complément du prêt étudiant, il peut être utile d’explorer d’autres sources de financement telles que les bourses ou les aides publiques. Ces sources supplémentaires peuvent réduire le montant total nécessaire du prêt. 

Enfin, il est possible de négocier le montant du prêt avec votre banque. En mettant en avant des arguments solides tels que les perspectives d’emploi dans le domaine d’études choisi ou la capacité de remboursement future, il est parfois possible d’obtenir un montant de prêt plus élevé.

Une assurance 100% en ligne pour votre prêt étudiant

Officiellement, assurer son prêt étudiant n’est pas obligatoire. Mais en réalité, un grand nombre de banques l’exigent. C’est un moyen pour elles de couvrir leurs arrières s’il vous arrive quelque chose ; et c’est, pour vous, une protection importante contre les pépins de l’existence (et non, ça n’arrive pas qu’aux autres). 

Chez Assurly, on s’est donné une mission : redonner du pouvoir d’achat aux étudiants ! Avec des forfaits d’assurance à partir de 3 € par mois, vous bénéficiez d’une protection complète à un tarif ultra-compétitif !

En cas d’événement imprévu comme une invalidité, une incapacité, une perte d’autonomie ou un décès, on s’occupe de rembourser le reste de votre prêt étudiant à votre banque. Elle est pas belle la vie ? 😀

Et ce n’est pas tout : notre assurance de prêt étudiant est 100 % en ligne. Fini la paperasse et les rendez-vous chez l’assurance, vous pouvez vous concentrer pleinement sur vos révisions !

Sylvain
Sylvain - Rédacteur

Sylvain écrit sur l'assurance de prêt immobilier depuis plusieurs années maintenant. Vous souhaitez changer d'assurance ? Ses articles sauront vous éclairer et vous donner toutes les informations nécessaires sur les garanties, le TAEA, les lois, les délais ou encore la résiliation en assurance emprunteur.

La newsletter, c'est ici ! Pour tout savoir sur l'assurance emprunteur et pour obtenir des conseils sur votre projet immobilier.
photo d'un ordinateur