Quel bail pour une location étudiant ? - Assurly
22.04.2024

Quel bail pour une location étudiant ?

Même si les études peuvent vous paraître longues, ce n’est pas pour toute la vie. Il vous faut néanmoins trouver un point d’ancrage où loger durant cette période. La recherche d’un logement étudiant n’est peut-être pas aussi stressante que vos examens de fin d’année, mais elle représente tout de même une source d’angoisse avant la rentrée universitaire. Quel bail d’habitation choisir ? Sur quelle durée ? Meublé ou non meublé ? On vous apporte toutes les réponses dont vous avez besoin pour bien choisir votre location étudiante. 

L’essentiel en 5 questions clés

  • Qu’est-ce qu’un bail d’habitation ? 

C’est le nom donné au contrat de location établi entre vous (locataire) et le propriétaire du logement. 

  • Quel bail choisir en tant qu’étudiant ? 

Pour une location étudiant, il existe plusieurs types de contrats adaptés à votre situation : le bail meublé étudiant, le bail mobilité, la location courte durée… Choisissez ce qui est le plus pratique pour vous. 

  • Comment résilier mon bail de location étudiant ? 

Vous devez respecter le préavis prévu dans votre contrat et envoyer votre demande par lettre recommandée avec accusé de réception. 

  • A quoi ressemble un contrat de location étudiant en colocation ? 

Si vous vivez à plusieurs dans un logement, il existe des baux uniques pour le logement entier ou des baux individuels pour chaque locataire. 

  • Comment obtenir une chambre d’étudiant ou un appartement dans une résidence Crous  ? 

La sélection se fait sur critères sociaux. Pensez à compléter votre Dossier Social Etudiant (DSE) le plus tôt possible. En cas de refus, vous pouvez vous tourner vers une résidence privée.  

Les différents types de bail

Le bail est le contrat qui lie un propriétaire à un locataire. En France, il existe plusieurs types de baux de location spécifiquement adaptés aux besoins des étudiants, chacun présentant des caractéristiques et des conditions différentes. 

Le bail classique de location vide

D’une durée minimale de trois ans lorsqu’il est détenu par un particulier et de six ans pour une personne morale (comme une société), ce bail concerne les logements non meublés. Pour les étudiants, cette option est moins flexible en raison de sa longue durée, mais elle peut convenir à ceux qui envisagent de rester dans le même logement pendant toute la durée de leurs études.

Le bail meublé

Plus adapté aux étudiants, ce type de bail a une durée minimale d’un an. À l’issue de cette période, le bail est renouvelé automatiquement pour la même durée, sauf si le bailleur ou le locataire s’y oppose en respectant les délais de préavis. 

Le bail meublé étudiant

Le bail meublé étudiant est un contrat de location spécialement adapté aux besoins des étudiants cherchant un appartement meublé pour la durée de leurs études. Il est caractérisé par sa durée limitée à neuf mois. Contrairement au bail meublé classique qui a une durée minimale d’un an, le bail étudiant n’est pas automatiquement renouvelable

Le bail mobilité

Introduit récemment, le bail mobilité est un contrat de location meublée de courte durée, allant de 1 à 10 mois, non renouvelable et non reconductible. Il est destiné aux personnes en mobilité professionnelle, études supérieures, apprentissage, stage, ou mission de volontariat. 

La location étudiant courte durée

Certains étudiants optent pour des locations saisonnières ou de courte durée (ex : Airbnb), particulièrement utiles pour les stages ou les semestres à l’étranger. Bien que ces locations offrent une grande flexibilité, elles représentent aussi une option plus coûteuse. 

Résiliation du bail et préavis : ce qu'il faut savoir

Avant d’opter pour tel ou tel bail de location étudiant, renseignez-vous sur les conditions spécifiques de rupture du contrat et les règles de préavis. Celles-ci varient selon le type de bail : 

Type de bail Règles de résiliation Durée du préavis
Bail classique de location vide A tout moment 3 mois (1 mois en zone tendue)
Bail meublé classique A tout moment 1 mois
Bail meublé étudiant A tout moment 1 mois
Bail mobilité A tout moment 1 mois
Location courte durée Variable selon les contrats 1 mois minimum

Comment résilier le bail de votre location étudiant

Pour résilier un bail d’habitation, vous devez impérativement rédiger une lettre de résiliation, laquelle doit clairement indiquer votre intention de résilier le bail et la date de départ prévue. Vous trouverez de nombreux modèles de lettres de résiliation gratuits en ligne qui contiennent toutes les informations importantes.  

La lettre doit être envoyée par lettre recommandée avec accusé de réception (LRAR) ou, alternativement, par lettre recommandée électronique (LRE) si votre propriétaire accepte de mode d’envoi. 

Attention : Le délai de préavis commence à courir à partir de la date de réception de la lettre par le propriétaire, pas à la date d’envoi.

Quid de la colocation ?

La colocation est choisie par de nombreux étudiants car elle permet de diviser le montant d’un loyer entre plusieurs personnes et de faire des économies, tout en permettant d’avoir une vie sociale plus riche. 

Au moment de signer votre contrat de location étudiant au sein d’une colocation, faites attention au type de bail en vigueur : 

  • Bail unique : un seul contrat de bail est signé par tous les colocataires. Chaque colocataire est co-titulaire du bail, ce qui signifie qu’ils partagent les responsabilités locatives (paiement du loyer, charges, entretien, etc.) vis-à-vis du propriétaire.
  • Baux individuels : chaque colocataire signe un contrat de bail individuel avec le propriétaire pour louer une chambre ainsi qu’un droit d’usage des parties communes. Chaque coloc est responsable uniquement de son propre loyer et de ses charges, offrant une protection financière en cas de défaillance d’un des colocataires.

Attention, car même si vous signez un bail individuel, il arrive qu’une clause de solidarité soit incluse dans le contrat de location étudiant. Elle stipule que chaque colocataire est responsable du paiement du loyer et des charges de tout le logement, pas seulement de sa part. Cette clause reste en vigueur même après le départ d’un colocataire, jusqu’à ce qu’un remplaçant soit trouvé et un avenant au bail signé.

Location étudiant : 9 ou 12 mois par an ?

Lorsque vous cherchez une location étudiante, la question de la durée du bail se pose : faut-il opter pour 9 ou 12 mois ? 

Si vous penchez pour un bail de 9 mois, sachez qu’il est spécialement conçu pour s’aligner sur l’année académique. Cela vous évite de payer un loyer pendant l’été lorsque vous n’êtes pas dans le logement. En revanche, cela signifie aussi que vous aurez à chercher un nouveau logement étudiant chaque année, ce qui peut être à la fois stressant et contraignant.

À l’inverse, un bail de 12 mois vous offre plus de stabilité, vous permettant de garder votre logement toute l’année, sans avoir à effectuer de recherche à chaque rentrée scolaire. De plus, cela peut vous permettre de rester en ville pendant l’été pour effectuer un stage ou trouver un emploi saisonnier. Néanmoins, cela signifie aussi payer le loyer toute l’année, y compris durant les mois d’été où vous pourriez ne pas utiliser le logement. 

Prenez donc en compte vos plans pour l’été, votre budget, et la facilité de trouver un logement dans la ville où vous étudiez. Si vous prévoyez d’être souvent absent pendant l’été, un bail de 9 mois pourrait être plus judicieux. Si vous cherchez plus de stabilité ou si vous avez des engagements tout au long de l’année, un bail de 12 mois est alors préférable.

Obtenir un logement dans une résidence universitaire étudiante

Si vous souhaitez obtenir un logement dans une résidence étudiante, que ce soit par le Crous ou dans une résidence privée, vous devez monter un dossier et faire votre demande. 

Les logements étudiants du CROUS sont attribués selon des critères sociaux, donc assurez-vous de bien remplir votre dossier. Commencez par remplir votre Dossier Social Étudiant (DSE) entre janvier et mai pour l’année universitaire suivante. Ce dossier se fait en ligne sur le site du CROUS de votre académie. 

Pour les résidences étudiantes privées, l’accès est moins sélectif mais plus coûteux, et vous devrez également préparer un dossier. Parmi les opérateurs les plus connus, on retrouve Fac-Habitat, Cardinal Campus, Kley, Les Estudines ou encore Nexity Studéa. Il est souvent possible de visiter le logement, parfois même virtuellement. Sachez aussi qu’il faudra probablement payer un dépôt de garantie (donc trouver un garant) et parfois des frais de dossier.

Anticipez votre recherche car la demande est élevée, surtout dans les grandes villes. Pensez à votre budget, en considérant le loyer, les charges, et les services additionnels. N’oubliez pas de vous renseigner sur les aides au logement disponibles ou allocations, comme les APL de la CAF, qui peuvent alléger vos dépenses.

Financement de vos études : avez-vous pensé au prêt étudiant ?

Si votre budget est serré pendant vos études, et que vous avez peur de ne pas pouvoir financer votre location étudiante, la majorité des banques proposent des prêts à la consommation spécialement pour les étudiants. Les taux tournent généralement autour de 0,8% à 2%, voire 0% dans le cas du prêt à taux zéro (PTZ). Le montant du prêt étudiant dépend de la banque, de la durée de vos études et de vos besoins personnels. Il est généralement compris entre 1000 et 50 000 €

Le prêt étudiant à taux 0 est un moyen plus abordable de financer ses études, mais il n’en reste pas moins coûteux. Il existe néanmoins une façon de faire des économies importantes sur votre assurance de prêt. En effet, la loi Lagarde vous donne le droit de choisir l’assureur de votre choix pour garantir votre crédit étudiant. Et ça, c’est une excellente nouvelle !

C’est grâce à cela que nous (Assurly) avons vu le jour. Notre mission ? Redonner du pouvoir d’achat aux étudiants. Grâce à nos tarifs compétitifs, vous réduisez vos mensualités de prêt, libérant ainsi une partie de votre budget mensuel pour d’autres dépenses importantes. 

Prêts à étudier la question ? 😉 Découvrez-en plus sur notre assurance de prêt étudiant

Sylvain
Sylvain - Rédacteur

Sylvain écrit sur l'assurance de prêt immobilier depuis plusieurs années maintenant. Vous souhaitez changer d'assurance ? Ses articles sauront vous éclairer et vous donner toutes les informations nécessaires sur les garanties, le TAEA, les lois, les délais ou encore la résiliation en assurance emprunteur.

La newsletter, c'est ici ! Pour tout savoir sur l'assurance emprunteur et pour obtenir des conseils sur votre projet immobilier.
photo d'un ordinateur