Sylvain - Rédacteur | 11.07.2022

Dossier immobilier 2022 : faut-il acheter cet été ?

  • facebook_icon
  • facebook_icon
  • facebook_icon

Pendant que vos amis réfléchissent à leur prochaine destination de vacances, vous suivez de près l'évolution des prix de l'immobilier et vous finalisez votre dossier de demande de prêt. Seul problème : vous ne savez pas si c'est le meilleur moment pour acheter. Pour vous faire une idée plus précise du marché de l'immobilier en ce (chaud) été 2022, nous vous avons préparé un dossier spécial. A lire sans modération ! 😉

Sommaire

 


EN BREF : FAUT-IL ACHETER CET ÉTÉ ?

(le résumé de l'article en 30 secondes top chrono)

Sans surprise, les taux d'intérêt devraient poursuivre leur hausse durant l'été, à un rythme néanmoins plus mesuré. En juin, ils ont atteint une moyenne de 1,55%. 

Cependant, la remontée - timide - du taux d'usure au 1er juillet 2022 va permettre à davantage d'emprunteurs d'accéder au crédit. Autre avantage lié à cette situation : le prix de vente des biens immobiliers devrait commencer à baisser d'ici la fin de l'année. 

Pour vous assurer d'obtenir les meilleures conditions d'emprunt, n'hésitez pas à faire appel à l'expertise d'un courtier en immobilier, qui présentera directement votre dossier auprès des banques. 

Surtout, en choisissant vous-même votre assurance emprunteur, vous pourriez réaliser jusqu'à 48 000 euros d'économies. Prenez donc le temps de comparer les offres et de souscrire intelligemment à une assurance fiable et moins chère


 

Taux immobiliers : une hausse qui se poursuit 

 

La hausse des taux de crédit immobilier, qui a commencé début 2022, semble ne pas vouloir s'arrêter. En juin, les taux moyens se situaient à 1,42% sur 15 ans, 1,54% sur 20 ans et 1,68% sur 25 ans. Nous sommes donc loin des 0,77% (sur 15 ans) enregistrés en octobre 2021. Cette augmentation est principalement liée au fait que l'Etat Français emprunte à des taux plus élevés qu'avant, et donc les banques aussi, ce qui se répercute sur les taux d'intérêts pour les particuliers. 

Des supers héros ne cessent des grimper tels les taux d'intérêts.

[Les taux d'intérêts ne cessent de grimper depuis le début de l'année]

Résultat : emprunter pour un achat immobilier devient plus cher. À cela il faut ajouter les frais de dossier et le coût de l'assurance emprunteur, et vous obtenez alors le taux annuel effectif global (TAEG), qui correspond au coût total de votre prêt. 

Parmi les conditions d'obtention d'un prêt, le taux d'endettement stipule que le coût de votre emprunt ne peut pas dépasser 35% de vos revenus. C'est pour cette raison que plus les taux de crédit immobilier augmentent, plus il devient difficile d'emprunter

Mais n'abandonnez pas pour autant votre projet immobilier ! Les taux actuels restent relativement faibles et leur hausse devrait se poursuivre de manière plus modérée dans les prochains mois, notamment grâce au plafonnement du taux d'usure (on vous explique à quoi correspond ce terme juste après 😉)

Surtout, l'augmentation des taux d'intérêts entraîne une diminution du nombre d'acheteurs sur le marché immobilier. Cette année, on s'attend à une baisse de 20% du nombre de transactions par rapport à 2021… ce qui devrait avoir des répercussions positives sur le prix des biens immobiliers 😊 

Taux d'usure : une augmentation timide

 

Le taux d'usure correspond au taux d'intérêt maximal applicable par les établissements de crédit dans le cadre d'un prêt. Il est fixé par la Banque de France à chaque trimestre pour le trimestre suivant. Il vise à protéger les consommateurs d'éventuels abus de la part des prêteurs. 

Les taux d'usure pour les crédits immobiliers sont en hausse. A partir du 1er juillet 2022, le seuil plafond pour un emprunt de 20 ans passe à 2,57% (contre 1,93% au trimestre précédent) et à 2,60% pour les crédits de moins de 20 ans. 

Cette augmentation est relativement une bonne nouvelle car elle va permettre à davantage de consommateurs d'accéder au crédit. Malheureusement, les banques jugent cette hausse encore insuffisante au regard de l'envol des taux immobiliers. Et oui ! Plus le taux d'usure est bas par rapport aux taux réels, moins de personnes peuvent emprunter. Imaginons que Christophe cherche à obtenir un crédit et qu'il soit prêt à accepter un taux d'intérêt à 2,70% pour se payer la maison de ses rêves. Son banquier serait ravi de lui accorder le prêt, mais vu que le taux d'usure est à 2,60%, l'Etat lui interdit! 

Dans ce cas-là, tout le monde est perdant (aussi bien Christophe que la banque). Mais une solution existe ! Vous pouvez changer d'assurance pour réduire vos frais et ainsi faire baisser votre TAEG

Le taux d'usure n'est pas le même selon la catégorie du prêt (crédit à la consommation, crédit immobilier…), le montant emprunté et la durée du crédit

Pour calculer ce plafond, la Banque de France effectue la moyenne des taux pratiqués au dernier trimestre par les établissements de crédit, puis ajoute un tiers au résultat obtenu. 

Nos conseils pour faire des économies sur votre prêt

 

Pourquoi payer plus cher quand vous pouvez faire des économies (parfois importantes) sur votre prêt immobilier ? Voici quelques conseils pour réduire le coût de votre emprunt:

👉 Faites appel à un courtier en immobilier

Le courtier immobilier joue le rôle d'intermédiaire entre vous et les établissements de prêt. Il va étudier votre dossier en profondeur afin de négocier auprès des banques les conditions d'emprunt les plus avantageuses pour vous. 

Bien souvent, le courtier travaille en partenariat avec plusieurs banques, ce qui vous permet d'obtenir des taux d'intérêts plus bas. En faisant appel à un courtier, vous réalisez en moyenne 15 à 20% d'économies sur le coût total du crédit.    

Le courtier peut également vous partager son expertise et vous accompagner dans les démarches administratives

Faire appel à ses services a un coût : environ 1% du montant total du prêt. Mais quand on regarde les économies qu'elle vous permet de réaliser, c'est une somme qui est loin d'être jetée par la fenêtre 😉

👉 Trouvez une assurance moins chère

L'assurance emprunteur représente environ un tiers du montant total de votre crédit. Or, depuis le vote de la loi Lagarde, en 2010, vous pouvez choisir librement votre assurance, sans devoir souscrire à celle de votre banque. 

En conséquence, de nombreux assureurs indépendants sont apparus ces dernières années. Et la bonne nouvelle, c'est qu'ils proposent non seulement une offre plus personnalisée, mais ils sont aussi moins chers ! Avec une assurance comme Assurly, il est même possible de réaliser jusqu'à 48 000 € d'économies

Si vous avez besoin d'en avoir le cœur net, n'hésitez pas à réaliser un devis en ligne en quelques minutes seulement 😊

Un homme surprit des économies qu'il peut réaliser en souscrivant chez Assurly.

[Vous avez dit combien ? 48 000 € d'économies ?!]

👉 Faites vite, mais sans vous précipiter

Il est fort probable que les taux d'intérêts continuent à grimper tout au long de l'année 2022, compte tenu de l'instabilité économique de la zone euro, qui est notamment dûe à la guerre en Ukraine. Si votre projet est déjà bien avancé et que vous avez repéré un bien immobilier, un conseil : ne tardez pas trop à vous lancer. 

En revanche, ne prenez aucune décision dans l'urgence. Mieux vaut payer un peu plus cher pour son emprunt plutôt que prendre une mauvaise décision en voulant vous précipiter. N'oubliez pas qu'un achat immobilier, c'est souvent pour toute la vie ! 

Conclusion : faut-il acheter cet été ? 

 

Vous l'aurez compris, malgré l'arrivée de la saison estivale, le soleil ne brille pas de tout son éclat sur le marché de l'immobilier. Avec la hausse continue des taux d'intérêts, il devient plus difficile d'emprunter, malgré une légère augmentation du taux d'usure par la Banque de France. 

Malgré tout, n'allez pas jeter votre projet immobilier aux oubliettes ! Il reste tout à fait possible d'emprunter et d'acquérir un appartement ou une maison durant l'été. Il semblerait même que la baisse annoncée du nombre de transactions pourrait, à moyen terme, entraîner une baisse du prix d'achat des biens immobiliers en France. 

Pour l'heure, le meilleur moyen de faire des économies est de choisir une assurance moins chère en passant par un assureur indépendant, qui peut vous faire gagner jusqu'à 48 000 € par rapport à une assurance traditionnelle. Allez hop, à vos devis

avatar

Sylvain - Rédacteur

Sylvain est un rédacteur web passionné par les nouvelles tendances du digital. L’assurance ? Il en connait un rayon ! Et si désormais vous comprenez tout, c’est grâce à sa plume simple et pleine d’humour.