| 08.08.2022

Nouveau bien : faut-il acheter avant de vendre ?

  • facebook_icon
  • facebook_icon
  • facebook_icon

Ô vous, marins de la propriété immobilière, vous sentez prêt à abandonner votre navire pour aller naviguer sur de nouvelles mers ? Changer de résidence principale est un choix important, qui nécessite mûre réflexion et une stratégie finement élaborée. La grande question est : doit-on acheter son nouveau bien en premier ou s'occuper d'abord de vendre son logement actuel ? On a décidé de peser le pour et le contre pour vous aider à faire le bon choix 😊

homme qui hésite entre acheter avant de vendre ou vendre avant d'acheter

[achat en premier, vente en premier… pas toujours facile de se décider !]

Sommaire


Acheter avant de vendre : avantages et inconvénients

La poule avant l'oeuf, l'oeuf avant la poule… C'est un dilemme similaire qui a causé de nombreuses nuits d'insomnie aux propriétaires en quête d'une nouvelle résidence principale. Voyons ce que cela implique d'acheter votre nouveau bien avant de vendre l'ancien. 

👉 Avantages

Quel que soit le type d'achat immobilier que vous réalisez, il faut savoir faire vite lorsqu'on est à la recherche d'un bien. Si vous avez repéré LA perle rare, celle qui va combler toutes vos attentes et bien plus encore, alors foncez ! Ne passez pas à côté de l'occasion de faire une bonne affaire malgré le fait que vous n'avez pas encore vendu votre logement actuel 😉 Ce qui est bien, c'est que la période de transition se fera ensuite en douceur : vous n'aurez plus qu'à déménager directement vos affaires dans votre nouvelle acquisition, sans que cela ne pose de problèmes logistiques puisque le logement vous appartient déjà 😊

👉 Inconvénients

Attention, car acheter un nouveau bien avant de vendre l'ancien représente un risque ! Vous ne savez ni quand vous allez pouvoir vendre votre ancien bien, ni combien vous allez en tirer. Selon l'état actuel du marché, cela peut parfois traîner en longueur, ce qui est source de stress. Vous pourriez aussi le vendre à un prix bien inférieur à ce que vous espériez ("super le nouveau projet d'autoroute juste en face de la maison !"), mettant à mal votre plan financier calculé à l'euros près. 

D'autre part, acheter avant de vendre va vous obliger à passer par un prêt relais (on en parle en détail dans la dernière partie de cet article), qui correspond à un crédit courte durée (maximum 2 ans) vous permettant d'obtenir un montant équivalent à environ 50-70% du prix estimé de votre bien actuel. C'est un excellent moyen de financer votre nouvel achat avant même d'avoir vendu votre résidence principale. Mais cela a un coût, puisque les taux d'intérêts d'un tel emprunt se situent entre 1,5 et 5%

Vendre avant d’acheter : avantages et inconvénients

Votre ennemi d'enfance a choisi d'acheter avant de vendre, alors vous avez décidé de faire exactement le contraire ? Analysons les avantages et inconvénients de vendre votre résidence principale avant d'avoir acquis la nouvelle. 

👉 Avantages

Tout d'abord, en vendant votre bien en premier vous faites les choses dans l'ordre, ce qui vous offre plus de sécurité. En effet, vous aurez plus de temps pour chercher un acheteur sans vous précipiter, ce qui optimise vos chances d'obtenir un meilleur prix à la revente. De plus, avec la certitude de pouvoir vous débarrasser de votre logement actuel, vous aurez l'esprit beaucoup libre pour vous atteler à la recherche d'un nouveau bien 😉

Par ailleurs, la vente de votre bien actuel va vous rapporter une certaine somme d'argent, qui va vous permettre de définir de manière précise votre budget pour l'achat de votre nouveau logement. Vous perdrez ainsi moins de temps à contacter des agences immobilières pour des biens que vous ne pouvez pas vous payer. 

Enfin, vous ferez des économies ! Si vous achetez votre nouvelle résidence avant de vendre l'ancienne, vous serez propriétaire de 2 biens, ce qui alourdit considérablement les charges et les coûts d'entretien. 

👉 Inconvénients

Le principal inconvénient d'une vente en amont, c'est que vous risquez de devoir quitter votre logement avant d'avoir pu en acheter un nouveau. Vous vous retrouvez alors dans une situation délicate, qui va vous contraindre à louer temporairement un logement ou, pire, d'emménager chez votre oncle Hervé (celui qui aime faire de la batterie à 11 heures du soir) le temps d'acquérir votre nouvelle résidence principale. 

Vous serez pressé de trouver rapidement un nouveau logement, ce qui est loin d'être la condition optimale pour une recherche de bien immobilier. Sans compter que la location d'un garde-meuble (mini-entrepôt) et le prix d'un double-déménagement risquent de porter un coup à vos finances !

3 astuces pour financer votre nouvel achat avant même de vendre votre bien actuel

Ce n'est pas à vous qu'on va l'apprendre : acheter un bien immobilier, ça coûte cher ! Surtout si vous avez décidé d'acheter votre nouvelle résidence avant d'avoir revendu celle que vous possédez déjà. Heureusement, il existe des moyens d'obtenir des fonds et/ou de faire des économies pour financer votre acquisition. 

👉 Prêt relais

Nous en parlions un peu plus haut : le prêt relais est un type de prêt immobilier un peu particulier, puisqu'il est de courte durée (maximum 2 ans) et qu'il fonctionne un peu comme une avance. La banque vous verse 50 à 70% du prix estimé de votre bien actuel, afin que vous disposiez des fonds immédiats pour acheter votre nouveau logement. Vous ne payez que les taux d'intérêts jusqu'à la vente de votre ancien logement. Une fois la vente conclue, votre crédit relais prend fin, puisque l'argent versé par l'acheteur vous permet alors de rembourser la somme empruntée. 

👉 Prêt achat-revente

C'est une alternative intéressante au prêt relais, car ce dernier peut parfois provoquer le dépassement de la limite du taux d'endettement, qui est de 35% de vos revenus ; vous êtes alors dans l'incapacité d'emprunter la somme nécessaire à l'achat de votre nouveau bien immobilier. Avec le prêt achat-revente, votre banque rachète votre ancien crédit pour l'adosser à votre nouvel emprunt. L’ancien prêt et le nouveau sont regroupés en une seule mensualité, à condition que vous vous engagiez à vendre votre résidence actuelle sous 2 ans et d'utiliser 70% du montant de la vente pour le remboursement de votre crédit. 

👉 L'assurance emprunteur

Avouez, vous ne vous attendiez pas à ce qu'on vous parle d'assurance emprunteur ici 😉 Et c'est normal, puisque c'est un secret encore bien gardé (mais plus pour longtemps) par les banques. 

Depuis 2010, la loi Lagarde vous permet de choisir librement votre assureur. Depuis cette date, vous n'êtes plus obligé de souscrire à l'assurance proposée par votre banque ! Résultat : des assureurs indépendants sont apparus, avec des offres personnalisées et des tarifs beaucoup plus attractifs. Par exemple, avec une assurance comme Assurly, vous pouvez économiser jusqu'à 48 000 € par rapport à une assurance traditionnelle ! Encore une raison de choisir une assurance dont vous n'aurez jamais besoin 😋

Et les bonnes nouvelles ne s'arrêtent pas là : si vous avez déjà un crédit - et donc un contrat d'assurance - en cours avec votre logement actuel, la loi Lemoine vous permet de changer d'assureur à tout moment, sans frais ni pénalités 🎉 Chez Assurly, on s'occupe même de toutes les démarches administratives barbantes à votre place 😊

Découvrez Assurly

EN BREF 

(acheter ou revendre en premier : avantages et inconvénients)

Vendre en premier : avantages

Vendre en premier : inconvénients

Acheter en premier : avantages

Acheter en premier : inconvénients

Obtenir la certitude de réussir à vendre votre bien avant d'envisager un nouvel achat

Risque de vous retrouver sans logement entre la vente et l'achat (et devoir louer un bien en attendant)

Ne pas laisser filer le bien de vos rêves (ou l'offre du siècle).

Risque supplémentaire, car vous ne savez pas quand vous allez pouvoir vendre votre ancien bien, ni combien vous allez en tirer.

Pouvoir prendre le temps de vous consacrer à la vente afin d'en tirer le meilleur prix, sans vous précipiter.

Coût financier associé à un double-déménagement. 

Possibilité de contracter un prêt relais pour financer votre nouveau bien en attendant la vente de l'ancien.

Paiement d’intérêts (entre 1,5 et 5%) liés à la souscription d'un prêt relais, qui permet de financer votre nouveau bien en attendant de vendre l'ancien. 

Connaître votre budget exact pour le futur achat.

Vous avez la pression du temps : vous devez trouver un bien à acheter rapidement. 

Pas de stress : vous disposez d'un toit sous lequel dormir avant même d'avoir vendu votre ancien bien. 

/

Ne pas cumuler 2 logements en même temps (charges, taxes, entretien…)

/

 

/

 

Allez, plus de stress, vous avez toutes les clés pour acheter avant de vendre en toute sérénité ! 

avatar

Sylvain - Rédacteur

Sylvain est un rédacteur web passionné par les nouvelles tendances du digital. L’assurance ? Il en connait un rayon ! Et si désormais vous comprenez tout, c’est grâce à sa plume simple et pleine d’humour.

Pour tout savoir sur l'assurance emprunteur et pour obtenir des conseils sur votre projet immobilier. 

pexels-daria-shevtsova-705675 (1)-1